Ne deviens pas
une épine.
Prends exemple
sur les pleurs, le grain de blé,
ou l’oblique
de tes yeux, toi.

Nous ne sommes pas immunisés
contre le défaut des choses.

Toujours partir.
Monde de séparations,
le coeur, les vêtements
approvisionnent les valises.

Quand nous élargissons
jardins et visages,
nous détruisons
la règle des temps,

futur et passé
mort et usure du temps,
seul le sourire du sommeil
compte.

 

 

.

 

 

YEHUDA AMICHAI

 

 

.

 

 

 

Thor Lindeneg2,

Oeuvre Thor Lindeneg