Du bleu pour ma Joss...

 

...

l’île du bout du monde - celle qui est sur l’arc de l’horizon - 
l’origine de l’homme est une île - l’enfance est une île - les îles, 
les îles - dans l’île toute espérance est permise et tout amour : c’est 
dans le couple-île que s’accomplit le mystère de l’amour - attraction 
des îles, attraction des sources - les îles-oasis - chaque fille est 
une île, chaque ville est une île, aborder les îles, aborder les 
filles - entrer dans les îles, entrer dans les filles - aborder les 
villes, entrer dans les villes - entrer dans le miroir trouver l’île 
de l’autre côté du miroir - une « île si petite un oiseau sur la mer » 
- îles les mots - îles les morts dans la nuit qui n’appartient 
qu’à eux - Isles désertes de la mer du Sud …


les îles, les îles, les îles,


les îles, tant de voyages  -

Il est exclu que j’écrive si je ne sais pas d’abord que je suis océan 
et oiseau - le voyage d’île en île est toujours intérieur - purifiant - 
l’île  chose naturelle et spirituelle - la Terre - mais aussi le nom 
« île »  à  la merveilleuse seule syllabe, et ce point affleurant, 
disparaissant, affleurant, dans cette cime, dans ce mât, l’accent 
circonflexe -  mot naviguant  - mot avec un innombrable mouvement 
circulaire autour de lui  -  mot ricochet qui fait tant d’ondes sur 
l’eau  -  île - un point de force - voici le mot - hélice immobile et 
mobile dans le vocabulaire, il navigue ancré - il file à l’horizontale 
et à la verticale  -  mot maritime  -  île  - on n’a jamais en un seul 
nom écrit plus beau poème de la mer.

 

 

.

 

 

PIERRE GARNIER

 

 

 

.

 

 

thierry raynaud2

 

Photographie Thierry Raynaud

https://thierry-raynaud.com/