dimanche 6 octobre 2019

LE VOYAGE EGOÏSTE...Extrait

''D’abord, tu comprends que c’est dimanche à cause du parfum de chocolat qui dilate les narines, qui sucre la gorge délicieusement... Quand on s’éveille, voyons, et qu’on respire la chaude odeur du chocolat bouillant, on sait que c’est dimanche. On sait qu’il y a, à dix heures, des tasses roses, fêlées, sur la table, et des galettes feuilletées – ici, tiens, dans la salle à manger – et qu’on a la permission de supprimer le grand déjeuner de midi... Pourquoi ? Je ne saurais te dire... C’est une mode de mon enfance.''   .  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 6 octobre 2019

ELOGES DES OMBRES

De quel effondrement écrivons-nous, de quel horizon à la sourde vibrationécho d’un monstre double à l’éclatante diction.De quelle faille, de quelle flétrissure,parvenons-nous à nourrir nos ventresafin qu’ils rendent en quelques vomissuresces brouillons d’éternité, ces ratures.Nos chairs toutes sorties du même enfer, du même chaos de ferraille,en ces décharges de têtes nues,de cœurs rudimentaires.Avons-nous trop parcouru cette villeoù des ombres aux balcons saluaient à gestes lentsla grande foule des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 6 octobre 2019

PRIÈRE LAÏQUE / PREGHIERA LAICA

Notre mer qui n’es pas aux cieuxet qui de ton sel embrassesles limites de ton île et du monde,que ton sel soit bénique ton fond soit béniaccueille les embarcations bondéessans route sur tes vagues,les pêcheurs sortis de la nuit,et leurs filets parmi les créatures,qui retournent au matin avec leur pêchede naufragés sauvés. Notre mer qui n’es pas aux cieux,à l’aube tu es couleur de bléau crépuscule du raisin des vendangesnous t’avons semée de noyés plus quen’importe quel âge des tempêtes. Notre mer qui n’es pas aux cieux,tu es... [Lire la suite]
samedi 5 octobre 2019

LIERRE...Extrait

Il me touche qu’on ne te dise ni herbe ni arbre,végétal si vivant, métèque partout à jamaisdont comme les bourgeons de rosier les pousses sont tendres.Est-ce une faute que vivre sur de tels entre-deux ?Est-il condamnable d’échapper à toutes les normes,de s’espérer libre de se sentir chez soi partoutet de ne s’enfermer nulle part dans le vaste monde,avec l’itinérance pour unique identité ?Mal toléré de ceux qui redoutent ta différence,intégré à la seule catégorie du Vivantsans aucun support autre que celui de la naturequi jamais ne te... [Lire la suite]
samedi 5 octobre 2019

L'ENFANCE AUX BRUMES...Extrait

Ainsi, le verbe être au présent capricieux … Le verbe aller qui se camoufle si bien que la petite ne le reconnaît pas toujours… Et les verbes faire et venir et d’autres encore. Et puis il y a les temps. Le temps présent, ça va encore. Mais le passé et le futur sont parfois si étranges… Le temps, c’est l’ennemi des enfants ! Les parents n’ont jamais le temps ou ils veulent du temps rien que pour eux. Et pour les petits, il est toujours temps d’aller au lit, ou de sortir du bain, ou d’obéir, ou d’étudier. Le temps s’échappe quand on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 5 octobre 2019

JOËL GRENIER

Un jour, il partira au bord des rives roses, le corps à moitié nu pour se vêtir de vent. Avec une envie folle de chasser les nuages de quelques traits lancés au hasard des mots.S'il lui faut prier pour défaire la mer de ces tâches rouges qui racontent le sang de tous les opprimés, il le fera, je crois, le doute agenouillé sur un mauvais prie-dieu.Mais les vagues retireront sa plainte en dénonçant les hommes et leurs idoles.Alors, le corps à moitié nu pour se vêtir d'oubli, il entrera dans l'eau pour vivre dans la paix des profondeurs.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 5 octobre 2019

TAILLER LA ZONE...ALAIN SOUCHON

.   Vendeuse de glacesBoulevard de la plageSous sa bâche elle était belleUn sourire un peu tristeJ'ai senti fraise cassisQue j'pourrais tailler la zone avec elle Le soir sur les falaisesOn est allé voir vanille fraiseSaluer le soleil sur son trôneEn m'enlaçant elle m'a ditVendre des glaces m'ennuieOn laisse tout on taille la zoneDans mon deux pièces à ParisElle répétait toutes les nuitsOn reste pas dans l'hexagoneJe lui disais laisse-moi faireJe règle quelques affairesAprès c'est sûr on taille la zoneMoi le bureau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,