mercredi 4 mars 2020

PATRICIA RYCKEWAERT...Extrait

J'ai perdu mon cheminet j'ai perdu mon frère Il se fait un temps grissur mon Rocher du bout et la corneille est morte. Ici le jour s'essouffle déjàCamus ne viendra pas, je le sais et cette femme enchantée sous ta languea le goût de l'absinthe.     .     PAT RYCKEWAERT     .   Oeuvre de Gao Xingjian
Posté par emmila à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 4 mars 2020

POEME OCCIDENTAL

  Dans les broussailles cacophoniquesdes enfants pleurent sans larmesdes amoureux se taisent à jamaisDans les châteaux des vieux contes de féesdes coulées d'or fondu tâchent les mursil paraît que le monde brûleet que le dehors s'arrache du dedansil paraît qu'une blessure à la bouche pourpretente de se faire comprendre dans le vif de l'instantet qu'un lichen bleu recouvre les mots abandonnésc'est le silence qui se meurt entre les pierresl'ordre a été donné de fusiller les lampes-tempêteset il est interdit désormais d'ouvrir son... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 4 mars 2020

DESIR,CORPS, ECRITURE....Extrait

"Comment écrire le désir ? Comment approcher ce qui nous meut, chacun, intrinsèquement, au plus intime de nos vies, sans métaphores, approximation, balbutiement. Comment ne pas cesser d'être à-côté, en-deçà, et ne cesser d'imaginer autour de ce réel introuvable, invérifiable, la vérité de notre corps ? Car le désir c'est d'abord le langage du corps. Une histoire de corps. Son chiffre même, sa passion secrète, sa généalogie. Pas de corps sinon en mal de désir, c'est-à-dire empêché, entravé, mais aussi transporté, aimanté. Et c'est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,