Un formidable poème de Kathleen O ' Meara ( 1869 ), née le 1839 à Dublin, Irlande, et décédée le 10 novembre 1888, Paris, France

 

.

 

Et les gens se confinèrent chez eux
Et ils lurent des livres et ils écoutèrent
Et ils se reposèrent et ils firent des exercices
Et ils firent de l’art et ils jouèrent
Et ils ont appris de nouvelles façons d'être.
Et ils s’arrêtèrent

Et ils écoutèrent plus en profondeur
Certains méditaient
Certains priaient
Certains dansaient
Certains rencontraient leur ombre
Et les gens ont commencé à penser différemment.
Et les gens ont guéri

Et en l'absence de gens qui vivaient comme des ignorants dangereux
Sans raison et sans cœur
Même la Terre elle aussi commença à guérir
Et quand le danger fut passé
Et que les gens se retrouvèrent
Ils pleurèrent leurs morts

Et ils firent de nouveaux choix.
Et ils rêvèrent de projets nouveaux
Et ils créèrent de nouvelles façons de vivre
Et ils guérirent complètement la terre
Comme eux aussi avaient guéri

 

.

 

 

KATHLEEN O ' MEARA

1839-1888

 

 

.

 

peter zelei 4

Oeuvre Peter Zélei