Si vous me demandez quel temps il fait
Impérialistes véreux et cancéreux
Forgeurs de machines à tuer
Forgeurs de machines à transformer les peuples en opprimés
Forgeurs de chefs d’États obscurantistes
Je vous répondrai qu’il fait un temps de révoltes
Un temps où ceux qui ne peuvent pas respirer doivent respirer
Si vous me demandez quel temps il fait un peu partout
Je vous répondrai colons du monde
Conservateurs des systèmes qui pillent
Conservateurs des systèmes créant les inégalités sociales
Conservateurs des systèmes faisant l’apologie de la misère
Conservateurs des systèmes protégeant les ultras riches
Je vous répondrai qu’il fait un temps où ceux qui n’ont rien
S’unissent pour conduire le monde aux carrefours de la réforme
Si vous me demandez quel temps il fait dans notre vieux monde
Vous qui créez les théories du complot
Vous qui créez l’enfer en Afrique
Vous qui créez l’enfer dans les pays que vous appelez pays du Sud
Vous qui pillez pour vous enrichir
Vous qui créez les virus et les bactéries pour la réduction des populations
Vous qui contrôlez les peuples
Vous qui dominez en maitres du monde par vos organisations mafieuses l’ONU, OMS
Vous qui contrôlez la finance par Banque Mondiale, FMI
Je vous répondrai qu’il fait un temps où les peuples opprimés
Vous demandent des comptes
Si vous me demandez quel temps il fait en France
Je vous répondrai qu’il fait un temps où les gilets jaunes
Crient de rage contre un système qui piétine les plus faibles
Si vous me demandez quel temps il fait Aux États-Unis
Je vous répondrai qu’il fait un temps de colère et de rage
Pour les blacks people qui ont besoin de respirer
Si vous me demandez quel temps il fait chez moi en Haïti
Je vous répondrai qu’il fait un temps où le peuple qui mâche la poussière
A besoin de fourbir ses armes pour la révolte qui est l’urgence de l’heure
Si vous me demandez quel temps il fait un peu partout
Je vous répondrai que l’Amérique saigne
Je vous répondrai que l’Europe saigne
Je vous vous répondrai que l’Afrique veut respirer
Je vous répondrai que l’Occident est un vieux à la perte de cheveux
Je vous répondrai qu’Haïti sera un soleil pour les peuples
Je vous répondrai que l’aigle n’aura pas la chance de renaitre comme le phénix
Je vous répondrai qu’il y a un soleil en train de naitre pour les opprimés
Si vous me demandez quel temps il fait
Je vous répondrai que les peuples de partout
Se préparent à faire la guerre aux multinationales
Je vous répondrai que les peuples humiliés et dupés se réveillent
Pour le chambardement des systèmes qui font d’eux
Les parias de tous les siècles
Si seulement vous osez me demander quel temps il fait dans le monde
Je vous répondrai qu’il fait un temps de fin de systèmes.
.
.
.
.
.

NZINGA ANGOLO 

 (Nom guerrier de Pierre Réginald Riché)

.
 
.
.
.

dictature