mardi 1 septembre 2020

UN AUTRE MONDE

  Un bout d'anthologie à mes mots qui résistentÀ mon corps décentré, à mon île essouffléeLa photo de ce que je croyais foutu à retrouver Les couleurs dans une traversée du désert,Séchées depuis tant d'annéesAu soleil des femmes nues, des amours abandonnées Des eaux immenses et des vestiges fleurisDes peaux qui se transforment en miroirs révulsésUn squelette qui danse avec une roseLe parfum des temps oubliés qu'une lèvreRetient au bord d'une terre dont j'ai rêvée La maison de tout et de rien, aux quatre vents,Où les... [Lire la suite]

mardi 1 septembre 2020

SIGNES INSIGNES...

En ces jours de vent Ponant clairs et lumineux, sur les cieux profondément bleus, par les noces de la terre, des îles et de la mer, j'aurai l'espace d'un rêve convolé  au royaume de l'Eau - Delà, rallié le vol  rasant des Puffins Cendrés, renoué avec les grands espaces de la voile libre, ô  gestuelle insensée !  Un solo affranchi  allant par des ciels  d'aubes et rebelles et  que les éléments appellent, auxquels je me dois de rendre humblement ces   mots en prose, afin qu'ils soient et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,