Dans le silence froid des nuits d’obsidienne
aux heures tristes et lentes
je m’absente parfois
si lasse et somnolente
et sous les réverbères
où ma voix sans issue
vaine
se dissout dans l’asphalte
je me souviens des soirs d’hiver
et j’espère encore
qu’ici tout me retienne
.

©LAETITIA EXTREMET
.

12242000