Un seul violon pour la fin des mondes
Il y a une chance sur trois que je sois là
Vivant ce jour-là
Je garderai sur moi
Les factures du vent
La trace des affaissements
Je garderai de l’amour
Les deux volumes du renoncement
La bibliothèque vive du malentendu
Tu te souviens de moi ?
J’étais celui qui comptait sur le mystère
Pour concevoir une présence dans l’écrit
Aujourd’hui les étoiles sont harrassées
Et le chaos surfait
Un seul violon pour la fin des mondes
Il y a une chance sur trois
Si je ne suis pas là
Tout sera en place
Pour que tu affrontes le néant
Avec tes propres mots
Obstinément.
.
.
.
! DIAMON~11
.
.
.
© PATRICK CHEMIN
Le 6 janvier 2021
.
.
.
! DIAMON~11
.

FIN3,,