lundi 15 février 2021

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Je ne peux entendre ce chant Sans le regret d'un monde où je ne serai plus N'est-ce pas cela le ravissement Des ombres d'ambre s'élevant de l'âtre Et disparaissant La tragédie de la lumière vouée aux cendres La pleine gravité de l'instant S'évaporant tout en pesant d'avoir été Ainsi, où vont nos prières ? Jamais je n'ai pu aimer Sans soudain me glisser au terme de l'éternité J'ai écrit tant de lettres d'adieu Et j'en ai tant jeté au feu Tel un sage qui sa vie durant se prépare A ses ultimes heures Qu'il m'est impossible... [Lire la suite]