Je suis la vis de forme à la tête à l'envers
Qui cherche son écrou dans les pas du destin.
Je ne sais pas vraiment ce à quoi je me sers.
Je suis le désaxé que l'on visse sans fin.
Je suis cet enfoiré qu'on tourne dans le vide,
Qui traîne inutile au fond des boites à clous
Je suis le pas perdu, je suis l'hélicoïde.
Je ne suis rien d'autre que le boulon des fous.
.
.
.
.
.
.
JOEL GRENIER
.
.
.
.

depositphotos_2468659-stock-photo-stainless-steel-bolt