Chante,  mon âme, chante en l'honneur du matin !

Chante avec les oiseaux, avec les arbres, les fleurs et les eaux ! Chante avec le vent et la montagne, avec la forêt et la plaine embrasée par le soleil qui s'offre à toi comme une amphore d'or débordante de vie !

Chant mon âme; avec le grillon émerveillé de lumière, logé dans l'écorce des pins, et avec l'abeille ivre de parfum; chante avec l'aigle solitaire sur le faîte des rochers et avec la fourmi laborieuse dans les cavités de la terre !

Chante avec le papillon aux ailes inquiètes comme des paupières d'enfant, et avec le petit crapaud vert depuis son trône de nénuphars dans le miroir de l'étang !

Chante avec les bovins fécondés et les blés mûrs, avec les fruits rosés qui s'ouvrent comme de jeunes lèvres; chante avec le tendre petit agneau du troupeau et l'heureuse mère qui l'a enfanté !

Chante, mon âme, chante avec l'âme jumelle; avec la bonne âme soeur qui vibre, pleure et rie d'un même élan avec toi !

Chante avec la candeur joyeuse du rire franc et avec le regard clair reflétant la sérénité de ton doux ressenti !

Chante, mon âme, et tends tes bras à l'amour désespéré qui vient se réfugier sur ton sein; accueille-le, mon âme, et conforte sa vigueur croissante !

Chante avec les larmes du bonheur qui tremblent et glissent comme des gouttes de rosée sur les pétales, avec le baiser qui, peureux, apparaît  en ouvrant les voiles de son coeur pour laisser libre cours à une aurore faite d'amour !

Chante, chante, avec la vie, avec les passions ardentes, avecles plaisirs sains; chante avec la gloire suprême des spasmes partagés et avec les langueurs parant les yeux de nuances crépusculaires !

Chante, mon âme, et transmets ta flammeaux choses passives; donne-leur ton essence, crée des mondes, prodigue des beautés et des bontés, jusqu'à ériger un trône à la chaste vérité !

Chante, traverse les mondes de ta voix musicale et impose le silence aux oiseaux pour qu'ils écoutent la parole de l'homme sage et fécond !

Chante, mon âme, chante et bois une gorgée du nectar de la matinée; chante, mon âme,  tant que le ciel bleu et la campagne seront pour toi une bacchanale dont la beauté sera capable de t'enivrer !

Chante, mon âme, chante avant que la nuit prenne fin et que le loup sauvage hurle dans la montagne !

.

.

.

.

Canta alma mía; ¡canta a la mañana!
.
¡Canta con los pájaros, con los árboles, las flores y las aguas! ¡Canta con el viento y la montaña, con el bosque y el llano encendido por el sol, que se te ofrece como un ánfora de oro desbordante de vida!
.
¡Canta, alma mía, con el grillo maravillado de luz, que mora en la corteza de los pinos y con la abeja ebria de perfume; canta con el águila solitaria en la cúspide de las rocas y con la hormiga laboriosa en las cavidades de la tierra!
.
¡Canta con la mariposa de alas inquietas como párpados de niño, y con el sapito verde desde su trono de nenúfares en el espejo del estanque!
.
¡Canta con la res fecundada y la miés madura; con los frutos rosados, que se abren como labios jóvenes; canta con el tierno corderito de la majada y la madre feliz que lo ha parido!
.
¡Canta, alma mía, canta con el alma gemela; con la buena alma hermana que vibra, llora, y ríe en un solo impulso contigo!
.
¡Canta con el candor alegre de la franca sonrisa y con la mirada clara que refleja la serenidad de su dulce sentir!
.
¡Canta, alma mía, y tiende tus brazos al amor que llega desalado a refugiarse en tu seno; dale abrigo, alma mía, y estimula su creciente vigor!
.
¡Canta con las lágrimas de dicha que tiemblan y resbalan como gotas de rocío sobre los pétalos, y con el beso que se insinúa temeroso, descorriendo los velos del corazón para dar paso a una plena aurora de amor!
.
¡Canta, canta, con la vida, con las pasiones de fuego, con los deleites sanos; canta con la suprema gloria de los espasmos compartidos, y con las languideces que ponen en los ojos tonos de atardecer!
.
¡Canta, alma mía, y comunica a las cosas pasivas tu fuego; entrégales tu esencia, crea mundos, prodiga bellezas y bondades, hasta erigir un trono a la casta verdad!
.
¡Canta y atraviesa los espacios con tu voz musical e impón silencio a los pájaros para que escuchen la palabra del hombre sabio y fecundo!
¡Canta, alma mía, canta y bébete de un sorbo el néctar de la mañana; canta, alma mía, mientras el cielo azul y la campiña sean para ti una bacanal con cuya belleza puedas embriagarte!
.

¡Canta, alma mía, canta antes que cierre la noche y aúlle el lobo salvaje en la montaña!

.

.

.

.

.

TERESA WILMS MONTT

Chile, 1893 – 1921
" Los tres cantos / Les trois chants "
Cap de l'étang Editions
Traduction et présentation Monique-Marie Ihry
.
.
.
.
.

Sudipta Bhattacharyy

Oeuvre Sudipta Bhattacharyya