Une éruption de reinettes,
rondes vertes, surprise
du rouge contre
le cyprès nu et gris
dans les bois en hiver.

Pin sauvage cardinal,
plante aérienne feuille-plume
ou chien-boire-eau.*
Pointes de fleurs lumineuses —

un plumage exotique.

La manière
dont elles contournent le tronc.
Contre la peau
cette proximité me manque,
expression lactée.

Avant qu’elles ne se verrouillent,
leur chagrin révélé
par cet éclat.
Chercheuses de lumière,
acrobates en position.

Au-dessus des marécages
un milan rase
les herbes hautes, puis en piqué

ramasse l’escargot
jaune
 dans son bec courbe .

La provenance
des noms, du rapace
et de la proie, le bec
comme une trappe,
chair déséquilibrée.

La manière dont deux êtres
créent un espace
l’un pour l’autre —
bourgeon contre branche,
langue contre mamelon.

 

 

.

 

 

ELISE PASCHEN

https://www.recoursaupoeme.fr/regard-sur-la-poesie-native-american-sammie-bordeaux-seeger-du-poeme-au-quilt-un-seul-fil/

 

.

 

* les mots en Italiques sont les noms communs américains donnés au « pin sauvage », scientifiquement connu sous l’appellation Tillandsia fasciculata, il n’est pas un conifère mais appartient à la famille des Broméliacées (comme l’ananas), il est originaire d’Amérique centrale et des Antilles. Ses bractées sont rouges et ses fleurs violettes. (N.d.T.)

 

.

 

REINETTES2

 

.

 

 

.

Elise Paschen lit « Swan Queen » en l’honneur du Mois du patrimoine amérindien et célèbre sa mère, la danseuse étoile Maria Tallchief....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Tallchief

 

maria tallchief

maria-tallchief3

maria-tallchief2

Maria Tallchief