mercredi 28 juillet 2021

LES HEURES CLAIRES...Extrait II

Pour nous aimer des yeux,Lavons nos deux regards de ceuxQue nous avons croisés, par milliers, dans la vieMauvaise et asservie. L’aube est en fleur et en roséeEt en lumière tamiséeTrès douce ;On croirait voir de molles plumesD’argent et de soleil, à travers brumes,Frôler et caresser, dans le jardin, les mousses.Nos bleus et merveilleux étangsTremblent et s’animent d’or miroitant ; Des vols émeraudés, sous les arbres, circulent ;Et la clarté, hors des chemins, des clos, des haies,BalaieLa cendre humide, où traîne encor le crépuscule. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 28 juillet 2021

LES HEURES CLAIRES...Extrait I

... .   Au clos de notre amour, l’été se continue: ... Des pétales pavoisent, — Perles, émeraudes, turquoises — L’uniforme sommeil des gazons verts ; Nos étangs bleus luisent, couverts Du baiser blanc des nénuphars de neige ; Aux quinconces, nos groseilliers font des cortèges ; Un insecte de prisme irrite un cœur de fleur ; De merveilleux sous-bois se jaspent de lueurs ; Et, comme des bulles légères, mille abeilles Sur des grappes d’argent, vibrent, au long des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 28 juillet 2021

IL N'Y A PLUS DE PORTES

Il n’y a plus de portes dans les murs, plus de ponts sur les rivières. Entre les pour, les contre, les contre du pour et les pour du contre, nous prenons nos peurs pour des opinions, et nous nous rapetissons dans nos peines. Chacun pour soi, chacun chez soi, nous ne faisons plus que subir et nous débattre dans la tristesse de la séparation. Il est là, le vrai virus, caché dans cette cave du cœur où nous oublions notre commune humanité. Au delà de nos idées, de nos croyances, il est grand temps de revenir à ce qui nous fait semblables... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 28 juillet 2021

JE SAIS LE SEL

Je sais le sel… Je sais le sel de ta peau sèche depuis que l’été s’est fait hiver de la chair au repos dans la sueur nocturne. Je sais le sel du lait que nous avons bu quand de nos bouches les lèvres se resserraient et que notre cœur battait dans notre sexe. Je sais le sel de tes cheveux noirs ou blonds ou gris qui s’enroulent dans ce sommeil aux reflets bleutés. Je sais le sel qui reste dans mes mains comme sur les plages reste le parfum quand la marée descendue se retire. Je sais le sel de ta... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 28 juillet 2021

JEAN-FRANCOIS STEVENIN...HOMMAGE

  Acteur à gueule, autodidacte, patriarche, chef de clan généreux, il réalisa trois films… et quels films : “Passe-montagne”, “Double messieurs”, “Mischka”. Jean-François Stévenin, personnage attachant et singulier, est mort ce mardi 27 juillet à 77 ans. Jean-François Stévenin, mort le 27 juillet à 77 ans des suites d’une longue maladie, c’était avant tout une gueule : un mélange improbable de Jack Nicholson et de Bozo le clown, qui avait fait de lui un des seconds rôles les plus populaires du cinéma français, dans les films... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 26 juillet 2021

JE SUIS EN COLERE !!!

  C'est honteux, oui il est honteux de penser qu'hier, nombreux étaient les corses et les français du continent, à ne pas savoir que des incendies gigantesques détruisaient l'île voisine de Sardaigne, île-soeur, à 20km à vol d'oiseau de Bunifazziu, autant dire à notre porte... Tous se doraient le derrière, sans aucun états d'âme... Pourquoi ? Parce que les médias nationaux - pour la plupart subventionnés grassement par l'Etat -, ont omis d'en parler, tous occupés à nous rabattre les... [Lire la suite]

dimanche 18 juillet 2021

AXION ESTI SUIVI DE L'ARBRE LUCIDE ET LA QUATORZIEME BEAUTE...Extrait

Les eaux joueusesles traversées ombreusesdisent l’aube avec ses baisersqui commencehorizon -Et la sauvage colombefait vibrer un son dans sa cavernebleu éveil dans le puitsdu joursoleil –Le noroît offre la voileà la mercaresses de chevelurepour ses rêves insouciantsrosée –Vague dans la lumièreà nouveau donne renaissance aux yeuxLà où la vie cingle vers le largeVievu du lointain –     .     ODYSSEAS ELYTIS     .  Oeuvre Emile Nolde
dimanche 18 juillet 2021

FLEURS DU SAHEL...Extrait

Gorée Je ne puis visiter tes cachotsOù se terre l'imageDe la dégradation humaineNi voir tes chaînesQui vibrent encore du courage résignéDe ces guerriersAux mains calleusesQui ont pétri le roc de leur destinNi sentir l'odeur putrideDe leur rancune accumulée sur tes mursNi mesurer le regretQui rongeait leur cœurTuméfié de projets avortésQue n'aurais-je dû poursuivreLes galères qui emportaient les esclavesAmputés aux rêves brisésSur les galets ! À Gorée !C'était un soir, il y a si longtempsUn soir de luneBrusquement Gorée... [Lire la suite]
dimanche 18 juillet 2021

JE TE DONNE

Les fleurs à inventer les jouets d'une comèteLes raisons d'être fou la folie dans ta têteDes avions en allés vers tes désirs perdusEt moi comme un radar à leurs ailes penduDes embruns dans tes yeux et la mer dans ton ventreUn orgue dans ta voix chaque fois que je rentreDes chagrins en couleur riant à ton chevetLes lampes de mes yeux pour mieux les éclairer Les parfums de la nuit quand ils montent d'EspagneLes accessoires du dimanche sous ton pagneLes larmes de la joie quand elle est à genouxLe rire du soleil quand le soleil s'en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 18 juillet 2021

LE BLEU

Petit clin d'oeil à ma Joss . . Cette profondeur, c’est dans le bleu qu’on la trouve et, déjà, d’une manière théorique, dans son mouvement, 1° mouvement d’éloignement de l’homme et 2° mouvement dirigé vers son propre centre. Il en va de même lorsqu’on laisse le bleu (la forme géométrique est ici indifférente) agir sur l’âme. La tendance du bleu à l’approfondissement le rend précisément plus intense dans les tons les plus profonds et accentue son action intérieure. Le bleu profond attire l’homme vers l’infini, il éveille en lui le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,