Un an que tu es partie....

 

.

 Assez !

Je me convoquerai
Moi-même entre deux yeux, que l'on cause,
Que je sache enfin
Qui à l'intérieur de moi ne peut entendre
Chanter un seul oiseau sans croire qu'il fait jour
Qui
Regardant une foule marcher en grondant
Pense qu'elle est bonne
Qui
Croit que la main est faite pour tendre
L'eau et le pain aux affamés
Qui
Voyant le sourire sourit en retour
Donne, donne au-delà du manque,
Qui
Continue, dans le noir, dans le labyrinthe, dans les cris, les insultes
D'avancer, naïveté, joie qui danse, l'indomptée,
Qui
Est cette rumeur d'un bonheur qui blesse
Prisonnier
Qui voudrait sortir dans un jour d'oiseau
Neuf, qui chanterait

.

.

.

.

.

ALEXO XENIDIS ( ISMENE LE BERRE )

.

.

.

.

.

Anna Maghradze2

Photographie Anna Maghradze