dimanche 31 octobre 2021

ROMAINE ISCARIOT ABBES....HOMMAGE

" Malgré la fenêtre ouverte dans la chambre au long congé, l'arôme de la rose reste lié au souffle qui fut là...." . René Char, " La parole en archipel ", extrait . . . . . René Char..." La Sorgue " «Le Soleil des Eaux», Editions Gallimard . . RIP chère Romaine, que la terre te soit légère..... . . . . . " Rivière trop tôt partie, d'une traite, sans compagnon Donne aux enfants de mon pays le visage de ta passion Rivière où l'éclair finit et où commence ma... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 28 octobre 2021

LE VERRE DE MER

Je veux vieillir comme du verre de mer. Lissé par les marées, mais pas brisé. Je veux que mes bords durs s'adoucissent. Je veux monter sur les vagues et suivre le flux. Je veux prendre une vague et me laisser porter Là où je suis. Je veux qu'on me ramasse  doucement  et qu'on se réjouisse de mon éclat .  ... . J'aime les changements qui m'ont transformé  pour atteindre cette beauté. J'aime profiter du voyage  Souvenez-vous toujours que si vous donnez quelque chose à l'océan  il va le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 28 octobre 2021

SOMBRA Y LUZ

  Dans les ocres de ma mémoire et les reflets mordorés d’un automne alangui, je revois encore les paysages qu’il dessinait pour moi . Le bleu outremer venait à peine de renaître sous ses doigts, ses mains jouaient sur mon corps leurs gammes de promesses, des visages familiers sortis de l'oubli me souriaient à nouveau sur la toile de nos jours à venir . Des parfums de jasmin s’exhalaient des patios ombragés, les jardins éclatés nous conviaient à leurs noces de soleil et, mêlés au bruissement des palmiers,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 28 octobre 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

  Je sais que tu m'entends, là où les mots s'étirent dans le vent, l'écho des vagues remontent à mes lèvres, quand entre ma tête et mes mains, la nuit dessine ta silhouette Je sais que tu me vois, au bout de ton regard, dans chaque battement de cils, où ton désir soulève ses hanches, les traits de ton visage habillent mon île Je sais que tu m'emmènes le long des jours de tes errances, tu gardes au creux de tes gestes le pas de danse, les volutes d'une franche cadence Je sais... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 28 octobre 2021

ARRACHE-MOI DOUCEMENT

Arrache-moi doucement à l'enveloppe de chair qui m'opprime me tourmente et m'étrangle Arrache-moi doucement à la griffe de la douleur Q'un moment je sois tout entier un homme   Conduis-moi au pays qui n'existe que lorsque tes doigts brûlent Et que tes cheveux répandent dans la chambre Une odeur de terre d'aube et de terre mouillée   Ne parle pas l'Amour est un long silence Habité par un verbe tout-puissant qui sourd des feuilles et des eaux Et des deux corps qui se fondent ensemble   Arrache-moi doucement... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 27 octobre 2021

PAYSAGES ET PORTRAITS

  En pensées avec Lorelei qui fête ses trois ans aujourd'hui . . Les souvenirs de Saint-Sauveur toujours intacts Une mémoire infaillible guide mon souvenir qu'à travers le jardin de mon enfance. Demandez-moi de vous dire la forme et la couleur d'une seule feuille de ces giroflées marron, que la gelée et la neige confisaient, chaque hiver, dans le jardin, et qui ressemblaient, cuites de froid sur la terre blanche, à de pauvres salades ébouillantées…  Demandez-moi si la glycine, vieille de deux siècles, fleurissait deux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 22 octobre 2021

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Ta maison d'ardoises enluminées et de ténèbres, Ta maison à la porte du coeur et l'horloge qui bat la mesure -- Qui n'est plus. Un grand vent de froideurs, silence qu'on afflige -- la hante. Le feu éteint, la cendre froide, le temps -- délaissé... Le silence -- accable ; Le silence -- efface de ses doigts blancs les contours de ton corps, et tu erres, ombre dans chaque ombre -- : --Qui passe ? Dis-moi ? --C'est l'absence. . . . . . . ANNE MARGUERITE MILLELIRI . . . . Oeuvre... [Lire la suite]
mercredi 20 octobre 2021

LES REPERES SYMBOLIQUES DANS LA QUÊTE DU SENS

"On est ramené à la question du sens [de la vie] et on découvre que c'est au fond - si on la prend dans ce qu'on en vit - une question qui opère. Ce n'est pas une question qui demande une réponse, parce que la réponse serait illusoire. Il faut avoir le courage de la regarder. C'est une question qui opère, c'est une question qui fait travailler, c'est une question qui sert de levain. C'est une interrogation qui nous travaille.[...] L'interrogation que nous avons sur le sens de la vie, si on accepte qu'elle nous travaille, conduit à... [Lire la suite]
samedi 16 octobre 2021

DIASTOLE SYSTOLE

L'horizon              guises  d'infini pour  dernier rivage Océane systole Profonde diastole  de nous                     Enfin réunis Les houles croisées   rythment   l'immémoriale  clepsydre oeuvrent à la poésie   des aèdes au  choeur d' îles  et d'oubli   Opéra minéral  Les vagues de roches   décrochent  les nuages suivent le long ... [Lire la suite]