À mes amis de SOS Racisme et à la mémoire des siècles
.
.
.
.
.
.
S'il y en a certains que je ne zemmour pas,
sur ce chemin où les siècles m'émiettent,
je sais, comme chacun de nous,
que des millions d'ancêtres m'ont précédé,
que par voie transgénitale,
ils m'ont transmis quelques chromosomes
et de vagues mémoires.
Tous sont en moi, mais quand je nous parle,
Je suis un être gigogne dans la résonance des siècles
un écho d'homme sans armes, ni armures
un homme fait du sang de tous,
un multiple de leurs rires et de leurs larmes.
Mon sang d'athée, mon sang d'arabe, de berbère,
de nègre, de juif, celui de mes mères,
celui des violeurs, et mon sang d'humain,
je les porte dans ce sac à mémoires
qui n'oublie rien du pain sur la table,
rien des pétillement des jours d’anniversaire,
de la photo retrouvée, ni du bonheur.
rien non plus des jours d'incertitude et d'attente,
des coups tordus et de la milice.
Et même si tout cela n’est qu'une goutte d’éternité,
s'il est encore des jours où la rumeur cogne côté chagrin,
quand je nous parle, je ne suis jamais seul.
Je ne suis jamais seul et je nous respecte tous,
et parfois je nous aime.
.
.
.
.
! DIAMON~11
.
.
.
JEAN-MICHEL SANANES
.
.
.
.
! DIAMON~11

origines2