« Ce chant mystérieux né sur l’arbre de vie,
tu l’entends bruire aussi au plus secret de toi
dès qu’il traverse à l’aube l’espace clair-obscur
où chaque arbre en vibrant de la racine aux cimes,
pris avec les saisons dans sa danse mortelle,
tient le monde captif sous sa terrible étreinte ;
nous naîtrons pour durer, pour mourir avec lui,
portés par sa ramure où fleurit la lumière
dont la rumeur se fait parole humaine dans le vent :
Ce chant, qui est le feu du cœur, l’arbre de vie… »
.
.
.
! DIAMON~11
.
.
CLAUDE VIGEE
.
.
.
.
! DIAMON~11
.

sofie conte 4,