dimanche 23 octobre 2022

DON DELLILO...Extrait

 Il y a une vie dans cette vie. Un remplissage de vides. Il y a quelque chose entre les espaces. Je suis différent de cela. Je ne suis pas cela mais autre chose encore. Il y a en moi autre chose que je ne sais pas comment atteindre. Juste hors d’atteinte il y a autre chose qui appartient au reste de moi. Je ne sais pas comment l’appeler ni l’atteindre. Mais c’est là. Je suis bien plus que vous ne le savez. Mais l’espace est trop étrange pour être franchi. Je ne peux pas y parvenir mais je sais que c’est là pour qu’on y... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 23 octobre 2022

LES PLANCHES COURBES...Extrait

Beauté et vérité, mais ces hautes vaguesSur ces cris qui s’obstinent. Comment garderAudible l’espérance dans le tumulte,Comment faire pour que vieillir ce soit renaîtrePour que la maison s’ouvre, de l’intérieur,Pour que ce ne soit pas que la mort qui pousseDehors celui qui demandait un lieu natal ? . . . . YVES BONNEFOY . . . .   Photographie Thierry Raynaud  
Posté par emmila à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 23 octobre 2022

LIBERTE GRANDE...Extrait

  Il faut si peu pour vivre ici. De ce balcon où penche la montagne à l'heure où le soleil est plus jaune, il ne reste plus à choisir qu'à droite, la banquette ou l'herbe noircit sous les châtaigniers, à gauche la Viadène au loin déjà toute bleue A mi-pente, la journée respire. De cette galerie ample et couverte où glisse la route de gravier rose au-dessus du Causse gris-perdrix, on voit mûrir très bas les ombres longues dans la lumière couleur de prune. Tout commande de faire halte à ce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 23 octobre 2022

HUITIEME ELEGIE DE DUINO...Extrait

Car proche de la mort on ne voit plus la mortet la vue se fixe "au-delà", peut-être en un grand regard animal.Les amants, si ce n'était l'autre, quibarre la vue, en sont proches et s'étonnent.Comme par surprise cela leur est ouvertderrière l'autre... Mais nul ne franchit l'autre et pour l'amant c'est à nouveau le monde.  Vers la création toujours tournés, nous neVoyons en elle qu’un reflet du Libre,Obscurci par notre ombre. Ou qu’une bête,Une sans voix, regarde, calme, à travers nous.C’est cela que le mot destin veut dire : être... [Lire la suite]