Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
20 février 2023

SANS VOUS

Je vous avais rangés au rayon des visages aimés,
parmi les promesses du verbe et les utopies vitales.
Je m'accrochais aux jours meilleurs
et à un rêve oblitéré.
Encore je lisais l'espoir dans le marc du café
et la nuit apportait des étoiles.
Un pain de mai pleuvait dans les assiettes,
les poings fermés s'ouvraient aux mains tendues.
J'attendais, j’attendais,
j'attendais l'homme absolu,
l'homme promesse, frère de tous et de la vie.
Mais, à la Une,
les nouvelles d'hier frappent le papier,
les Pinochet nouveaux cognent l’avenir,
fracassent les lendemains.
La faim, le génocide et le désespoir
sont aux fêtes des croque-morts.
Mon attente n'attend plus,
elle s’étiole
comme crèvent les rêves d'un enfant affamé.
Visages perdus, promesses égarées,
je perds votre trace,
sans vous, je ne suis que ma cicatrice.
.
.
.
.
.
JEAN-MICHEL SANANES,
6/02/23
.
.
.
.
.
 

UKRAINE3

Commentaires
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires