mardi 8 décembre 2020

IL Y A, IL EXISTE

 En pensée, en ce jour anniversaire de ta naissance chère Agnès   .   Derrièretout ce sablequi crisse entre nos motsderrière toutes les courbeset les orbes messagèresil y a, il existe. Derrière l'écran dressécontre le verrou du tempsles fougues indomptéesd'un feu griffuderrière les parcelles engloutiesdans nos ronceraies de sangil y a, il existe. Derrière cet illusoirequi nous porteil existe des mondesplus tangiblesdes fragmentsoù s'égarent nos vies. Il y a en filigraneun désordre de couleursoù grouille... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 4 novembre 2020

EN SOLO

... Le fleuve cherche ses sourcesmurmures pressantspuissantsdans l'invasion des racinesdans la fraîcheur des mousses.L'arbre pleureurqui baigne ses branchesl'instable du regardle secret taciturnejoyau noir et dursans raisongardé dans l'inquiétudeet ces ailes soudainqui portaient bien plus hautbien plus loin…Rencontres tout celarencontres hasardeusesintenses. Ruses du papillon volagetout en couleurspour cacher un corpssans grâce.Ruses de nos motslueurs aveuglantespour dissimuler le fragilele blesséla peau nue de nos silencesle cri de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 27 septembre 2020

AGNES SCHNELL...Extrait

  une main trop tôt retirée ou l’usure de l’attente l’éclair d’un uppercut verbal tel du sel sur plaie vive juste une danse fauve... incantatoire une arabesque froissée une houle chaotique une brèche où la vie pénètre la nuit fœtale jusqu’à l’ultime porte juste assez pour nous meurtrir… . . . . AGNES SCHNELL . . . Oeuvre Igor Bitman
Posté par emmila à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 22 septembre 2020

FROISSURES

  Dans mes veines circulent pierres et pluiesglissements de branches.Une enfance montée à l'enversde creux et de silencesisthme d'inquiétudes que ne pouvaient distraireni sources ni colères...   .   AGNES SCHNELL   .  
Posté par emmila à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 30 avril 2020

AUTOPORTRAIT SANS MIROIR

  Il me faut maintenant un arrêt, une halte prolongée, une place dans le creux, dans les plis, hors de l'impatience.Voici mon lieu de vie mal situé encore, inachevé, à la frontière de la démesure, de l'utopie. C'est une traversée extrême, infinie, du bord au rivage, d'un train aux vitres sales à un autre plus fulgurant, interminable comme dans les rêves… Une traversée quotidienne, attendue, espérée, une découverte voluptueuse parfois.Une table trop encombrée comme toutes les tables où l'on s'arrête souvent, voici le lieu d'où... [Lire la suite]
jeudi 30 avril 2020

LE SENS DU MIROIR

Une âme, si elle veut se connaître,c'est dans une âme qu'elle doit se regarder.Platon       .   Pénétré de silencel'espace ouvertd'une mémoire tourmentée. Mes mots y habitentun peu à l'étroitparmi les questions. Ils sont dans l'œil rondde l'oiseau enivré de son chantdans le miroir mouvantdu fleuvedans la fragilitédu présent. Moiteurdes images calcinéesmoiteur d'un temps écheveléde genoux salisd'élans sauvages . Dans l'argileune empreinte figéel'évidence d'une présence.Parfois des bruits de pasqui s'en... [Lire la suite]

mardi 31 décembre 2019

AUTRES MESURES...Extrait

CON TENEREZZA(avec tendresse)   A petits pas qu'importe !De l'autre côtéle temps ne presse plus.De l'autre côtél'instant ne leurre plus. Le voyage ne finit pasde désarticulerqu'importe le pas. Marcheur immobiledans l'eau qui emportemalgré soivers l'irrésistible.. Oeillade des feuxnuits où les rêvesprennent corps et nous écrasentde tendressele marcheur loin des voiesqui se dupliquentne sait quoi butinerle temps qui se ramasseet reste dans l'angle mortle désir défiant le silenceou cet infime frémissementque le vent porteavec... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 22 décembre 2019

AGNES SCHNELL...Extrait

En pensée, Agnès, 4 ans....     Une toile bat dans le ventune porte s'ouvresur l'imprévisible.Entre l'autre et soil'épuisant voyagepar saccades. Des murs s'effondrentcommedans un demi-sommeil.On granditnon par désirmais par convenances On attend la fraîcheurl'inattenduun rire peut-êtreou un adieu à reculons. Faroucheon meurt un peuà peine rassasié. Aura-t-on assez touchéassez étreintavant de sombrer ?         AGNES SCHNELL       Photographie Katia Chausheva
Posté par emmila à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 8 décembre 2019

AGNES SCHNELL...Extrait

Afin de rappeler ton jour de naissance, Agnès...     Tu marches pieds nus par déférencepour ton exil sans fintu marches sur une terrelourde de silences. Voix égaréesd’un pays d’herbes amèresoù tu t’es meurtri bien avant,bouches agacées d’où le chant se retirevers la nuée d’ombreou la canopée des oiseaux siffleurs… Jours de sableque dans le désordre tu égrènesjours fiévreuxd’images craqueléesd’orages lents à mourir. Quelque part remiséstes mots aux courbes doucesaux balancements d’ailestes mots seront cet indéfiniqui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 18 novembre 2019

UN GOÛT DE FRUIT MÛR...Extrait

Enfance mille-feuillesaux pollens dorésaux rêves extrêmes.On suivait du doigtnos sauvagerieson labourait l'air et l'eauon semait l'infini...Nos chants rythmaientau fond de nos gorgesun tourbillon de guêpes vibrantes. ...   .     AGNES SCHNELL     . Oeuvre Gustave Caillebotte
Posté par emmila à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,