jeudi 18 octobre 2018

NOUS Y VOILA, NOUS Y SOMMES...LA TROISIEME REVOLUTION

Merci à  Ananda   " Nous y voilà, nous y sommes.Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l'incurie de l'humanité, nous y sommes.Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l'homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu'elle lui fait mal.Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d'insouciance, nous avons chanté, dansé. Quand je dis « nous », entendons un quart de l'humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie... [Lire la suite]

mardi 15 mai 2018

AMAL MURKUS - FILASTINA NAKBA 1948-2018 -LA AHADA YALAM (NO ONE KNOWS)

Personne ne sait ce que sera demain. Les cieux au-dessus du camp de réfugiés sont gris. Des rêves gribouillés à la hâte sur les murs. Sous les slogans les enfants de la ville jouent au jeu  de la Mort. Personne sait, personne sait. Les héros d'aujourd'hui sont annoncés mort sur les nouvelles du soir. Les gens ordinaires font les gros titres pendant quelques secondes   Ils disparaîssent sans laisser de trace au fil des jours. Personne ne sait, personne ne sait. Mais je sais que les victimes de demain ... [Lire la suite]
mardi 6 février 2018

OREZZA OU LE TUMULTE DES PIERRES...

" Notre livre d'histoire, c'est la Terre de Corse parsemée de ruines anonymes.Notre raison d'être, c'est une liberté immémoriale dont le couvent d'Orezza, parmi tant d'autres, symbolise l'éternelle jeunesse ".Je vais te raconter une histoire. Simple et bouleversante comme une œuvre méconnue que les hommes, oublieux ou trompés, négligent d'admirer. Cette histoire, c'est celle du Couvent d'Orezza dont les murs, nus et crevassés s'élancent à l'assaut du ciel. Sentinelle mutilée, mais sentinelle immuable d'une liberté toujours... [Lire la suite]
dimanche 29 janvier 2017

L'ENFANT N'EST PAS MORT...Extrait

Le 21 mars 1960, un massacre eut lieu à Sharpeville. Un vent de violence secoua alors toute l’Afrique du Sud. Au Cap, un bébé noir qui se trouvait dans les bras de sa mère fut tué par des policiers blancs. Ingrid Jonker, indignée, se rendit au commissariat de Philippi pour s’incliner devant le corps ; et écrivit ce poème que le poète Mattheus Uys Krige, son mentor et confident, salua comme « l’un des meilleurs poèmes en vers libres de notre littérature ».  Le 24 mai 1994, lors de son discours d’investiture devant... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

OSLO: LE JOUR D'APRES

Cet essai hautement critique et d’une lucidité très actuelle, a été écrit par Edward Saïd à l’automne 1993, dans la foulée des accords dits d’Oslo, et publié dans la London Review of Books datée d’octobre de la même année. . A présent que l’euphorie s’est un peu évaporée, nous pouvons réexaminer l’accord Israël-OLP avec tout le bon sens nécessaire. Il ressort de cet examen que l’accord est plus imparfait, et pour la plupart des Palestiniens, plus déséquilibré que ce que beaucoup supposaient au départ. Les vulgarités du défilé... [Lire la suite]
lundi 26 septembre 2016

8 Mai 1902 - ERUPTION DE LA MONTAGNE PELEE - SAINT-PIERRE - MARTINIQUE

Trois membres  ( voir cinq ) de notre famille directe originaire de Corse, périrent à Saint-Pierre le 8 Mai 1902 .   Mme Dumas, née Marie La Boissière, femme d'un honorable négociant de Saint-Pierre, s'était réfugiée, dès le 6 Mai, dans le bourg du Saint-Esprit, à une soixantaine de kilomètres du Volcan. Ses quatres jeunes enfants l'accompagnaient. C'est à cette sage mesure, prise à temps, qu'ils doivent, ayant tout perdu, d'avoir au moins la vie sauve. Quand à M. Dumas, retenu en ville pour la garde de son magasin et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 21 septembre 2015

LE CORPS UTOPIQUE - LES HETEROPIES...Extrait

Peut-être faudrait-il dire aussi que faire l'amour, c'est sentir son corps se refermer sur soi, c'est enfin exister hors de toute utopie, avec toute sa densité, entre les mains de l'autre. Sous les doigts de l'autre qui vous parcourent, toutes les parts invisibles de votre corps se mettent à exister, contre les lèvres de l'autre les vôtres se mettent à exister, contre les lèvres de l'autre les vôtres deviennent sensibles, devant ses yeux mis-clos votre visage acquiert une certitude, il y a un regard enfin pour voir vos paupières... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 19 septembre 2015

DE L'ALCHIMIE DE SOI

Ne sommes-nous pas les alchimistes malhabiles d'un destin que nous revendiquons pour le mieux avilir? A chaque heure du jour et de la nuit, j'ai le sentiment que nous sommes là à fabriquer, sans le savoir, l'or de nos infortunes et le plomb de nos amères félicités. Sorciers de nos propres sottises, nous agissons avec une telle incurie, une telle ignorance, qu'une incertaine magie opérationnelle se déroule à notre insu, brassant un embrouillamini d'éléments qui se contrecarrent, vent de bricole et s'ouvrent à contresens. La LUCIDITE... [Lire la suite]
mardi 1 septembre 2015

LA FEE DES ORTOLI ( OU FEE DU RIZZANESE )

L'histoire se situe vers la fin du XVIIe siècle et met en scène une fée et un homme nommé Poli d'Olmiccia. Ce dernier était propriétaire du domaine de Tulono le long duquel coulait la rivière du Rizzanèse. Un jour qu'il se promenait sur ses berges. Poli s'arrêta stupéfait : au bord du trou d'eau qu'on appela par la suite Lava di a Fata (Lac de la Fée) ou encore Tufone di a Fata (Trou de la Fée), il surprit une fée en train de faire sa toilette. Selon une autre version, la fée avait profité de la belle journée pour faire sa lessive... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,