mercredi 9 novembre 2016

TRUMP A DEJA GAGNE !

On ne vous l'a pas encore annoncé ? Vous m'en voyez désolée alors, mais je ne peux pas m'empêcher de tenir votre secret pour un secret de polichinelle... J'annonce la couleur : Trump a déjà gagné en nous mettant nez à nez avec l'Amérique américaine, cynique et impudique... Adorée, argentée et bronzée. Grâce à Trump, on sait que les jeux sont toujours faits, que les gagnants ont du mal à perdre et que les perdants espèrent toujours gagner. Dans ce grand pays, on peut tout perdre, excepté la magie de la perte. Surtout pour celui... [Lire la suite]

dimanche 14 février 2016

LE JOURNAL DE PERSONNE - MON SAINT-VALENTIN

C'est la Saint Valentin Ton cœur et ton esprit sont ailleurs Je le sais, mais tu sais aussi que je ne suis pas douée pour la poésie Je sais crier... je ne sais pas écrire Je rêve de toi toutes les nuits Parfois je pleure, parfois je gémis De te savoir en prison sans raison Pardon pour la rime qui ne rime à rien Je t'aime, je t'aime, je t'aime... C'est pour toi que je vis Pour toi, je suis prête à mourir aussi Et même si ce n'est pas le même sang Qui coule dans nos veines J'ai choisi de verser le mien Pour avoir le même destin que le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 29 novembre 2015

INCERTAIN DESTIN

à Jacou... . J'ai appris... j'ai enfin compris Que tout ce qui fleurit a la sève et le rêve de l'infini Je crois sans l'ombre d'un doute méthodique Qu'on ne peut lutter contre le réchauffement climatique Sans replacer le fini dans l'infini Sans se situer par rapport à un absolu Par delà le moins long et le plus long terme L'écologie c'est l'école de la vie Le plus court chemin entre moi et autrui Que je ne peux échanger sans changer d'avis Et dont je ne peux me vanter sans m'inventer un nouveau récit : Selon lequel je ne puis être... [Lire la suite]
samedi 3 octobre 2015

J'AI HONTE D'ÊTRE HUMAINE

 Lejournal Depersonne samedi 3 octobre 2015 . On se méprise... on se méprend Et de temps en temps... On se méprise à force de se méprendre Car on l'a bien compris Dans tout mépris, il y a méprise Notamment lorsqu'on sous-estime l'autre Ou qu'on se surestime soi-même On se méprise, on se méprend... Quand on n'aime pas apprendre Quand on a du mal à se comprendre On se distingue pour mieux se confondre On se confond pour ne pas se morfondre Un peu d'arrogance, beaucoup d'ignorance Pour dissimuler l'impuissance de notre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 13 août 2015

PARIS OBSCENE

   .   Un Paris-plage pour rendre hommage à Tel-Aviv, une ville, un pays, une colonie qui vient juste de retirer la vie à un bébé ! Qui l'aurait parié sans passer pour un attardé mental ou moral ? Notre part d'infamie peut-être ? Ou alors notre lien d'amitié avec un pays qui nous apprend chaque jour comment se débarrasser des arabes à peu de frais... On est passé du nationalisme primaire au national-sionisme secondaire... pour signifier aux puissants que notre pays n'est plus antisémite. Il œuvre désormais pour le... [Lire la suite]

lundi 10 août 2015

LE JOURNAL DE PERSONNE - RATURES

http://www.lejournaldepersonne.com/2015/08/ratures/   .   Si j'étais inhumaine, je préférerais le rat à l'homme. Si j'étais humaine, je préférerais l'homme au rat. Si j'étais surhumaine, je ne préférerais ni l'un, ni l'autre... je soutiendrais "mordicus" que l'homme est un rat pour l'homme. Et je me retrouverais prise, surprise entre deux feux : Les tarés qui me reprocheraient de rabaisser l'homme... et les ratés qui m'en voudraient de donner une si mauvaise image du rat. Et je me serais mise dans de beaux draps... [Lire la suite]
samedi 13 septembre 2014

QUI SE BAT POUR LA LIBERTE ?

    .   Je vais vous dire ce qui ne tourne pas rond dans les histoires que je vous raconte Je vous ai menti au sujet… Au sujet de la liberté… je vous ai induit en erreur Non, je ne fais pas semblant, je le regrette vraiment Je n’ai peut être pas assez réfléchi Je vous ai transmis le virus comme je l’ai reçu je vous ai contaminé Avec une promesse qui ne tient pas, qui ne peut être tenue Oui je suis minée… parce que j’en ai empoisonné plus d’un avec ma funeste idée de liberté… Liberté… non je n’écris plus... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 7 septembre 2014

BASCULA

.   Combien ça pèse ? Non, je ne vous demande pas votre appréciation Non plus… je n’ai pas besoin d’une estimation ou d’une approximation Je veux, je voudrais savoir le poids réel, à un milligramme près. Non, ça ne tombe pas du ciel… il faut toujours prendre la peine de peser, de sous peser les choses avant de se prononcer, avant de se fixer. Le bon poids, la bonne mesure c’est plus sûr. Oui, ça m’a pris comme ça… du jour au lendemain de vouloir peser mes mots… Pourquoi? Pour savoir s’ils sont lourds de sens ou s’ils ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 31 août 2014

LE MANUEL D'EMMANUEL

  .   J’ai feuilleté le manuel d’Emmanuel J’y ai trouvé des perles à la pelle Du genre « la fleur est belle » Mine de rien c’est une proposition essentielle La fleur est belle C’est tout sauf anecdotique C’est pour ainsi dire un jugement esthétique Un jugement de goût, un jugement sur le beau Il n’a pas le vrai, ni le bien pour objets… mais le beau Qu’est-ce que je dis quand je dis que la fleur est belle ? Pas la fleur en général mais cette fleur particulière Je la regarde, je la contemple et j’obtempère En déclarant :... [Lire la suite]