vendredi 14 août 2009

UN FLEUVE, UN AMOUR

Je voudrais être seul dans le sudPeut-être mes yeux lents ne verront plus le sudAux légers paysages endormis dans l'espace, Aux corps comme des fleurs sous l'ombrage des branchesOu fuyant au galop de chevaux furieux.Le sud est un désert qui pleure quand il chante, Et comme l'oiseau mort, sa voix ne s'éteint pas ; Vers la mer il dirige ses désirs amersOuvrant un faible écho qui vibre lentement.A ce si lointain sud je veux être mêlé.La pluie là-bas n'est rien qu'une rose entr'ouverte ; Son brouillard même rit, rire blanc dans le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 28 juin 2009

PORTRAIT DE POETE

Te voilà toi aussi, mon frère, mon ami, Mon maître, dans ces limbes ? Comme moiQui t'y a conduit ? La folie des nôtresQui est la nôtre ? L'appât du gain de ceux quiVendant le patrimoine hérité et non gagné, ne saventL'aimer ? Tu ne peux me parler, et moi je peuxParler à peine. Mais tes yeux me fixentComme s'ils m'invitaient à voir une pensée.Et je pense. Tu regardes au loin. Tu contemplesCe temps-là arrêté, ce qui alorsExistait, quand le peintre s'interromptEt te laisse paisible à regarder ton mondeA la fenêtre : ce paysage brutalDe... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 octobre 2007

AVEC TOI

Avec toiMa terre ?Ma terre, c’est toi.Mon peuple ?Mon peuple, c’est toi.L’exil et la mortPour moi sont làOù tu n’es pas.Et ma vie ?Dis-moi, ma vie,Qu’est-elle, sinon toi ?LUIS CERNUDA
Posté par emmila à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,