dimanche 17 avril 2016

LE ROMAN INACHEVE...Extrait

... Ici commence l'enchantement du verbe et la malédiction des poètes Regardez regardez ces enfants qui s'en vont dans la vie avec des sifflets et des cymbales Ils jouent avec le feu Ils font les sans-coeur mettent le désordre Ils mêlent tout Ils gâchent tout avec délice Ils se sont munis de la crécelle des lépreux Un raffut du diable et je méprise qui regarde où il met ses pieds Les trompettes ne sont pas faites pour les chiens Et si j’aime marcher moi dans les flaques d’eau Voyez voyez ces enfants ridicules et grandioses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 17 avril 2016

ESPASMES

Le vent, au loin, fleurit Dans le pollen des rumeurs. Les darboukas habillent nos vertiges De pagnes et de papillons. La muse, dans les bras d’Eole, Edifie un pont de guitares, Entre nos systoles et diastoles. Un paon floral, Possédé par la coquetterie du lierre, S’élance dans les vapeurs montantes D’une musique Où se multiplient les étoiles, Dans le sel luisant, D’une eau complice.   .   © MOKHTAR EL AMRAOUI "Arpèges sur les ailes de mes ans"   .   Oeuvre Peter Mitchev
dimanche 17 avril 2016

L'ETRANGER

Je vous ai demandé gens au sang froid mon chemin d'aventure l'allégorie nomade n'en finissait plus de se dissoudre derrière vos fronts plombés n'en finissait plus de tirer les rideaux des théâtres du sang vous me regardiez avec cette méfiance où se blottissent les chiens lorsque l'ombre se fronce et que la nuit s'étend sur le corps des mourants Je ne vous demandais que la moindre parole l'attentive la sibylline vous restiez cloués à chaque carrefour avec le coeur lourd comme si la vie espérée n'avait cessé de vous manquer... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 15 avril 2016

PISTACHES ET ROUDOUDOUS

Un jour la raison a fait son baluchon Hop, j'prends la route, j'bats le goudron Elle a dit j'me casse, c'est fatigant la vie d'ici Tempête, pistaches et roudoudous j'veux m'amuser serrer la main des fous paraît qu'ils ont un vin de derrière les fagots (ça sent le souffre !) Des bonshommes en costume lui ont demandé si elle avait le droit Mais les gars ! J'ai toujours raison, c'est ça qui est bien la force du nom, vous savez Elle a fait du chemin loin loin dans la gadoue, sur les montagnes Elle a trouvé des... [Lire la suite]
vendredi 15 avril 2016

JE NE SAIS PLUS, JE NE VEUX PLUS

Je ne sais plus d'où naissait ma colère ;Il a parlé... ses torts sont disparus ;Ses yeux priaient, sa bouche voulait plaire :Où fuyais-tu, ma timide colère ?Je ne sais plus.Je ne veux plus regarder ce que j'aime ;Dès qu'il sourit tous mes pleurs sont perdus ;En vain, par force ou par douceur suprême,L'amour et lui veulent encor que j'aime ;Je ne veux plus.Je ne sais plus le fuir en son absence,Tous mes serments alors sont superflus.Sans me trahir, j'ai bravé sa présence ;Mais sans mourir supporter son absence,Je ne sais plus !  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 14 avril 2016

DEMAIN

Habiterons-nous mieux la terreSi nos âmes horizontalesL’encerclent de barbelésEt de credo aveugles au ciel ?Habiterons-nous mieux la terreSi nous l’ensorcelons de nos réseaux,De nos marchés, de nos actions,De nos raisons dernières ?Habiterons-nous mieux la terreSi nous croyons qu’un dieu asservit l’homme,Ou bien l’argent,Au point de l’obliger à tuer son frère ?Habiterons-nous mieux la terreSi l’espace est fermé à l’oiseau,Notre coeur à l’étoileEt si l’arbre ne tend plus ses branches aux frontières ?Habiterons-nous mieux la terreSi nul... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 13 avril 2016

LA METAMORPHOSE DE NARCISSE...Extrait

... Narcisse, tu perds ton corps,emporté et confondu par le reflet millénaire de ta disparition,ton corps frappé de mortdescend vers le précipice des topazes aux épaves jaunes de l’amour,ton corps blanc, englouti,suit la pente du torrent férocement minéraldes pierreries noires aux parfums âcres,ton corps…jusqu’aux embouchures mates de la nuitau bord desquellesétincelle déjàtoute l’argenterie rougedes aubes aux veines brisées dans « les débarcadères du sang ».Narcisse,comprends-tu ?La symétrie, hypnose divine de la géométrie de... [Lire la suite]
mercredi 13 avril 2016

FRANKETIENNE...Extrait

Ma terre refécondée de lumières couturières au dépannage de l’aube un nouveau jour bourgeonne tout autour de nos mains ouvrières songes vivaces à fraîcheur de rosée le néant poignardé d’astres incandescents animant la magie de nos lampes intérieures.   . FRANKETIENNE .   Photographie Thami Benkirane benkiranet.aminus3.com    
Posté par emmila à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 13 avril 2016

AGNES SCHNELL...Extrait

 Mains mêlées,mes mots recueillaient ses motsmon souffle entourait son souffle.Il ne me reste de son nomque syllabes sonorespour combien de tempsencore ?Voler vers ses tournoiementsvers sa joie sa lumièrecourir à son chantdanser dans ses pasme fondre en son ombre.Papillon noir démesuréj'arpente rocailles grèveset jardins clos,papillon noir desséchéde ténèbresje marche je dériveinutile répétitiond'une recherche avortée. .   AGNES SCHNELL   .   Photographie Ade Santora      
Posté par emmila à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,