mardi 8 mai 2012

TOUT CE POURQUOI EST DE SEL...Extrait

Le vrai demeure introuvable si ce n'est qu'ilcherche des outils en nous.Quelque chose a plus à voir avec ce qu'il fautabandonner parce que le monde n'est qu'unerecherche et que nous n'avons que le temps.L’œuvre seule passe par la terre – par le vide.C'est toujours le dénuement.Et chaque fois est un recommencement.Vers ce qu'on ne sait pas. . . . THIERRY METZ . . .
Posté par emmila à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 8 mai 2012

MUM IS DOWN...Extrait

Aujourd’hui n’a plus de forme ni  demain pétrifié  dans hier.    Partie d’un trait.    Elle n’a pas laissé de mot  pas de liste des choses à faire  ni armes ni vivres  ni cachette ou abri  aucune forme pour journée  à matin pas d’indice  rien ni pour l’après-midi  seulement chute de midi dans la nuit.    comment faire avec aujourd’hui ?     Comment faire avec le jour ensoleillé  l’après-midi étale qui s’étire dans fin ?    ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 6 mai 2012

ENTERRAR Y CALLAR

 Frères cette aurore est vôtre Cette aurore à fleur de terre Est votre dernière aurore Vous vous y êtes couchés Frère cette aurore est nôtre Sur ce gouffre de douleur.   Et par coeur et par courooux Frère nous tenons à vous Nous voulons éterniser Cette aurore qui partage Votre tombe blanche et noire L'espoir et le désespoir.   La haine sortant de terre Et combattant pour l'amour La haine dans la poussière Ayant satisfait l'amour L'amour brillant en plein jour ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 5 mai 2012

LE DESESPOIR N'EXISTE PAS...Extrait

Nous sommes les gardiens du fleuve les gardiens du collier de perles qui court sur le vêtement de la terre nous vivons sur tes rives nous buvons de ton eau nous dansons sur tes vagues nous crachons des dieux à chacune de nos respirations nous répétons ton nom poisson tortue taureau tigre oiseau cheval serpent nous répétons ton nom sans relâche et sans fin ton nom Nous . . . ZENO BIANU . . . Oeuvre Jean-François Larrieu
Posté par emmila à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 5 mai 2012

UN PEU DE SAGESSE...

Pourquoi est-ce si difficile d’acquérir la sagesse de nos jours ? Serait-ce parce que la vie trépidante que nous menons ne nous laisse pas le temps de réfléchir ou de méditer dans le silence ? La sagesse n’est pas quelque chose que l’on trouve dans un livre, sinon on pourrait l’acquérir en lisant certains livres comme la Bible, le Coran, les Écritures bouddhistes, etc. Étudier ces livres n’apporte aucun grain de sagesse, car rechercher la sagesse dans la lecture revient à s’imaginer que la lecture d’un menu de restaurant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 05:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 4 mai 2012

BELLE ET RESSEMBLANTE

Un visage à la fin du jour Un berceau dans les feuilles mortes du jour Un bouquet de pluie nue Tout soleil caché Toute source des sources au fond de l’eau Tout miroir des miroirs brisé Un visage dans les balances du silence Un caillou parmi d’autres cailloux Pour les frondes des dernières lueurs du jour Un visage semblable à tous les visages oubliés. . PAUL ELUARD . Photographie Philippe Pache http://www.philippepache.com
Posté par emmila à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 4 mai 2012

TITI ROBIN

Posté par emmila à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 3 mai 2012

BATTISTA ACQUAVIVA - BEATA FUNTANELLA

Un circava furtuna nè destinu M'incaminava solu à l'acqua fresca Cun l'ombra di a luna pè vicinu In manu bilancendu la mio giaretta Quandu scuntraï à tè indu lu caminu In capu à l'usu anticu, la to secchja Questa un'ha vistu sole o damicella E mi feste un surisu viziosu Di poï, fusti per mè cum'una stella Chi sà guidà l'amanti à locu oscuru E sempre , à listess'ora la più bella Di quella funtanella fui amurosu Un mi mancaste maï , ô Chjara Stè Chi fuste tu per me, lu primu amore Di secchja e di giaretta più n'un c'hè Ma sempre per... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 3 mai 2012

MONSIEUR LE CHAT...Extrait

On a fini par croire, à force de reprendre en chœur les râpeuses rengaines de Bruant sous les poutres enfumées du Lapin Agile, que le chat montmartrois était forcément noir. Riverain de la rue des Saules, je puis certifier qu’il s’agit là d’une légende, car j’en ai vu de toutes les couleurs tout au long des escaliers dévalant la pente comme les rochers d’un torrent, du côté de la rue Paul-Féval, où Marcel Aymé se tint à l’affût durant quarante années, ou à l’angle de la rue de l’Abbé-Patureau, terrain de jeu du jeune Louis Farigoule,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 3 mai 2012

LE SOUS-BOIS

Et celui-ci Siska...? Ici chante le murmure du silence.  La  mélodie aux oiseaux s'envole sous l'aile du printemps. Du ciel coulent  lianes, bois et lierres.  Les pentes veloutées de fougères, de mousses douce,  d'herbes frêles, mouillent des myriades de fleurs délicates inventées à l'infini.  Les couleurs éclatent dans la nuitée vierge comme de petites bougies timides . Tout se met à trembler sous le chagrin du vent qui passe.    Par les interstices feuillus le soleil pointille... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,