dimanche 15 avril 2018

RESONNANCES

Il faut revenir exalter la peau mûrie de longues pensées inachevées. Il faut reconstruire la halte dans laquelle on a tout abandonné : l’épreuve et ses ruisseaux de peine, l’échec et ses tourbillons aiguisés comme les bords tranchants d’une falaise. L’innocence ne connaît pas le malaise des jours meurtris. Désarmer, on l’était déjà bien avant l’existence. Une vie entière à écouter en soi les oracles lointains, les troubadours de l’excellence et, si peu de murmures revenus de là-bas. Nulle part l’écho fragile d’un cœur solitaire. Nulle... [Lire la suite]

vendredi 13 avril 2018

LE SOLITAIRE

Ainsi, le solitaire ne peut survivre à moins qu'il ne soit capable d'aimer tout le monde, peu importe le fait qu'il est probablement considéré par tous comme un traître. Seul l'homme qui a pleinement atteint sa propre identité peut vivre sans la nécessité de tuer, et sans la nécessité d'une doctrine qui lui permette de le faire avec une bonne conscience. Il y aura toujours une place, dit ionesco "pour les consciences isolées qui se sont mises debout par la conscience universelle" comme contre la mentalité de la masse. Mais sa place... [Lire la suite]
vendredi 13 avril 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Il n’y a plus de feu pour forger nos matins, Plus de lois, de serments où nous serions tenus,Tous les noms sont perdus, les cartes, les indices,Nous sommes sans racines comme des rois déchus. Nous n’avons plus de cap, agir est sans boussole,Nous ruons à tout-va enserrés dans la nasse, Ceux qui croient voir l’issue nous précipitent à perte Ceux qui pensaient mieux faire nous ligotent un peu plus. Notre legs ne sera qu’écriture du ventCar nous brisons les sceaux qui nous réunissaient,Les clés sont inutiles, les... [Lire la suite]
jeudi 12 avril 2018

NOTRE DAME DES LANDES...

A trop vouloir éliminer la part de Rêve, le pouvoir finit toujours par créer les Légendes. Un rêve tout seul, ce n'est pas grand chose. Des cabanes, et des marmites pleines de soupes de légumes pas trop appétissantes, et des toilettes sèches, et de la boue et des assemblées générales interminables, inconfortables et mal chauffées. La zone, Notre Dame des Landes, et tout le monde n'avait pas envie d'y aller. Ca va cinq minutes, la vie en communauté. Mais la défense de la Part de Rêve , c'est autre chose. Le pouvoir donc,... [Lire la suite]
jeudi 12 avril 2018

LE PASSEUR DE SILENCE...Extrait

... Quand un enfant blessé se prend pour un navireet regarde la mer de son lit de poussièrequand le filin des jours vous glisse entre les doigtsquand le vent tient ouverts même les yeux des mortsquand les pierres se détachent de nos années perduesquand la douleur ressemble à quelqu’un qui approchealors on aimerait bien pour mourir l’un à l’autretrouver une maison où l’on oserait vieillir   .   TRISTAN CABRAL     . Oeuvre Claude Monet
Posté par emmila à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 10 avril 2018

LE CHANT DE LA FOLIE SAUVAGE

Nos mains rejointes rassemblées devant le soleil d’ombre du cœur  étroit devant l’aurore obscure d’insomnie ô belle éveillée vive de la muette mort poursuivrons-nous enfin l’élan du psaume ailé de joie le chant de la folie sauvage ! A mi-chemin du lac ensommeillé de noire ivresse et de la grande neige d’esprit clair est-il resté là-bas qui tremble de pluviers et d’anémones dans son rêve ainsi qu’une lisière âgées de vieux sapins sur le suspens d’abîme et de silence ! Et ce seront d’abord les branches les plus lourdes et parées... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

mardi 10 avril 2018

L'ESPRIT

 Merci Adélita mia...   L’Esprit, qui sur les mondes veille,Allume au gouvernail l’amour.Dans la nuit, mon âme appareilleÀ ta rencontre, astre du jour. À l’abîme répond l’abîme ;Et, par les lumineux sillons,Elle répand son chant sublimeEntre les constellations. L’Amour la guide avec sa flammeAu sein du firmament qui luit ;Il s’est entrevu dans cette âme,Elle a connu sa flamme en lui !   .     VIATCHESLAV IVANOVTraduction de J. Chuzewille dans l'Anthologie des poètes russes     . ... [Lire la suite]
mardi 10 avril 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Printemps gris aux larmes d’avrilTu guettes en nous les signes D’une joie que, seuls, nous pourrions Laisser fleurir en toi.   Pas de réserves pour la route,Seule la manne du silenceCueillie à l’instant mêmeSur le pollen des jours.   Nul besoin de hâter le pas,Le but est aussi le chemin ;Ici est gravée l’empreinteD’un ciel que tu n’espérais pas.   .   JEAN LAVOUE www.enfancedesarbres.com   .         Photographie Bernard Liégeois    
Posté par emmila à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 9 avril 2018

TI NE VAI- ERIC MATTEI - NOËLLE CORDIER

Posté par emmila à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 9 avril 2018

UN SANGLOT NOMMÉ GAZA

Il arrive un moment où vient la sensation que l’on se répète encore et encore, pour rien, pour pas grand-chose de concret, pour aucun changement. En somme, une oppression, un à-quoi bon, contre lesquels il est dur de lutter. Cela vaut pour nombre de sujets d’actualité. La situation politique et économique en Algérie, la tragédie syrienne ou le drame profond des Palestiniens. Ce qui vient de se passer à la « frontière » de Gaza, cette tuerie qui n’est rien d’autre que l’affirmation d’un pouvoir total de vie et de mort sur une... [Lire la suite]