jeudi 18 juin 2020

LAËTITIA EXTREMET...Extrait

  Pour revoir la rivière, encore il me faudra l’aurore, ses lierres à l’heure des élans et des lueurs d’ogive quand viennent les lentes dérives des erreurs passagères, j’irai sans peur poursuivre ce leurre de rives aux errantes pâleurs de givre j’irai chercher l’opale furtive de sa peau minérale et son épure ou pire encore, que sais-je sa fuite j’irai chercher l’instant éphémère et me ferai ensuite silence de ces lisières et des heures clandestines . LAËTITIA EXTREMET . Oeuvre Scott Kish ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 13 juin 2020

LEGITIME DEMENCE...Extrait

Je suis vos détritus, vos tics, vos manies,les tessons de la soif aux recoins du désastre,vos parfums vétustes où se brise le ciel,ce mur où s'écrasent vos souvenirs d'enfance.Je suis votre mariole, votre guignol, votre mime.Je suis votre bafouille à la trouille de la honte,l'amertume de la rouille sur vos chaînes dorées.Je suis votre fantôme où s'use la lumière,la sève et le silence entre la page et l'arbre.Je suis l'hémorragie des remords sans reproche,une crasse d'ignorance, une ignorance crasse,une carapace d'arrogance délavée par... [Lire la suite]
mercredi 10 juin 2020

SOUFFLE ERRANCE...Extrait

Que finissent les routesQue partent les blessuresQue disparaissent les fissuresQue des flux de lumières déroulent leurs lanièresSur les lieux, les choses et la merQue tout redevienne silence, absenceIl me faut juste un endroit à l écartUn instant qui me servira de rempartContre ce qui vous envahit puis repartUn mur de solitude pour le regarder et le garderM'y protéger contre cette chose qui désempare , sépareUn pan de solitude pour y installer du videDe la tristesse et des zestes de désertsDes mots qui fuient et des silences qui se... [Lire la suite]
lundi 8 juin 2020

LA DANSE DES HERBES

Je pense aux anciens platanes, aux écoliers tranquilles, aux vélos dévalant les jeudis, aux fruits au goût de fruits, aux terres sans blessures. ils ont bitumé jusqu'aux tomates de Grand-Père, enfoui la faim dans l'acier de containers, rangé l'antenne humaine pour celle des portables. Derrière leurs écrans, parqués, enterrés sous la monnaie, ils dévorent sans partage ni gratitude ce qui est offert. Le séisme des graines n'a plus lieu, ni la danse des herbes aux talus des ruisseaux. Les chemins cantonniers, le suc des mûres... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 8 juin 2020

AUJOURD'HUI....EN CORSE...MONSIEUR BEDOS

  "Sur les collines qui dominent la ville, il y a des chemins parmi les lentisques et les oliviers. Et c'est vers eux qu'alors mon coeur se retourne. "   ....     ....    J’ai grandi dans la mer et la pauvreté m’a été fastueuse, puis j’ai perdu la mer, tous les luxes alors m’ont paru gris, la misère intolérable. Depuis, j’attends. J’attends les navires du retour, la maison des eaux, le jour limpide.   ... Point de patrie pour le désespéré et moi, je sais que la mer me précède et me suit,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 7 juin 2020

NEGRES DE PARTOUT

  Nègres de partout Nègres du monde Nègres attristés apeurés Aujourd’hui c’est le temps Le temps d’allumer les flambeaux Les flambeaux de la résistance Les flambeaux de la rébellion Les flambeaux pour la longue marche La longue marche vers la révolte La révolte pour la liberté Nègres victimes dans les rues des États-Unis Nègres victimes dans les rues de la France Nègres victimes dans les rues de partout Main dans la main Braves comme Jean-Jacques Dessalines Braves comme Toussaint Louverture Baves comme Capois... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 3 juin 2020

ERIC COSTAN ...Extrait

Si l'on te demande la maison du trahi Ne laisse pas l'enfant l'animal ou l'amant te guider Ils débutent à ce jeu Demande plutôt à l'ami Pose une main sur ses yeux Demande lui d'écrire un poème dans la poussière de l'arbre Ou de cueillir un nuage dans ce dépouillement * Il pleut sur les pivoines Au sol une réponse sang de Chine J’ai recopié le texte L’encre descend le long des mains sang bleu * Le jardin dessine la queue d’une comète Demain nous irons chercher des graines de stellaire L’univers fracassé... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 2 juin 2020

ZOHRA MRIMI

J'entends les oiseaux, ça embellit la quiétude, un fou, un paresseuxÇa embellit ta vie!Et je chante là-haut!Tu tournes le dos au monde, cacher ces petits esprits glorieux, les moineaux et toutes sortes d'âmesEt oiseauxTu nous regardes heureux dans notre beau ciel et plumes bleuesJe ne sais plus parleret toutes mes pensées se déversent colorées sur des fleursDoréesD'habitude l'été consent pour trouver la fraîcheur, il faut être emmuré!Pourtant les arbres fruitiers ont l'air grand!Et moi?Dans une légende au soleil brûlant   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 31 mai 2020

LETTRE A L' ARTEMISIA ANNUA

  Au Professur Didier Raoult, conspué par tous les malfaisants de la science sans conscience .   Artémisia annua, je te vénère, toi plante maîtresse (toi et tes semblables) qui depuis des milliers d'années a sauvé des millions et des millions de vie que la grande faucheuse universelle s'apprêtait à trancher sans état d'âme ni préjugés d'âge, de race, de condition sociale. Entre quelles mains criminelles, nous les humains dépourvus de fondations solides, de transmission authentique, dévastés par la propagande... [Lire la suite]
Posté par emmila à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 30 mai 2020

PAROLE POUR GEORGES FLOYD

George Floyd, tragiquement décédé après avoir été interpellé par les forces de l’ordre, jouissait d’un passé très glorieux : rappeur, il était proche de DJ Screw, une véritable légende à Houston George Floyd, citoyen américain de 46 ans, est mort entre les mains de la police. De nombreuses images montrent un policier appuyer longuement sur sa gorge avec son genou alors qu’il était au sol, immobilisé par un plaquage ventral opéré par deux autres agents de police. De son vivant, George Floyd a participé à l’une des émulations les plus... [Lire la suite]