dimanche 3 avril 2011

MON HEURE SUR LA TERRE...Extrait

« Naître tomber sans souffle entre les cuisses étroites un instant écartées de la nuit notre mère Puis tournoyer en haletant dans l’escalier de marbre noir en spirale du temps jusqu’au second détroit : l’infini sans mémoire. » . CLAUDE VIGEE . Photographie Kirsty Mitchell  
Posté par emmila à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 3 avril 2011

TANDIS QUE LA TERRE TOURNE...Extrait

 Vivre du vert des prés et du bleu des collines, Des arbres racineux qui grimpent aux ravines, Des ruisseaux éblouis de l'argent des poissons ; Vivre du cliquetis allègre des moissons, Du clair halètement des sources remuées, Des matins de printemps qui soufflent leurs buées, Des octobres semeurs de feuilles et de fruits Et de l'enchantement lunaire au long des nuits Que disent les crapauds sonores dans les trèfles. Vivre naïvement de sorbes et de nèfles, Gratter de la spatule une écuelle en bois, Avoir les doigts amers ayant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 30 mars 2011

CANTIQUE DU SOLSTICE

Pour toi Soleil unique mon amour Ma joie ensorcelée s'éveille Les nuages se lèvent comme un rideau de théâtreTa victoire m'empourpre le coeurComme elle est loin cette ferveur d'hiverEmprisonnée dans sa brume de silence Enchassée dans mon âme Orient Soleil levant du déclin de décembre D'un tel enfantement Seulement la préfiguration Mais maintenant serai-je jamais sûr De la réalité de la nuit Si mince pellicule entre deux crépuscules Il gravit son triomphe pour un règne sans fin Une éternité d'amour Ses chevaux échevelés se fixent au... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 30 mars 2011

PSAUME DE L'EQUINOXE

Ta lumière éclatait alors O terre de sangLes automnes luisaient comme des armures Ruisselaient d'or parmi les sables Et les panoplies du sommeil Irradiaient des braises de soie Je cherchais mes amis Dans des rêves de solitude Ma nuit ardente enfantait des aurores de feu Quand pourrai-je revêtir La parure des oiseaux de fête Reculer les limites des cieux Laisser couler des fleuves d'albâtre Dans la pureté de mes mains lucides Anéantir les échos de la soif Et grandir dans l'ombre démesuréeNous marcherons haletait le cantique inspiré A... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 30 mars 2011

SOUVENIRS DU MAROC

" On servit de nouveau le thé, tout en nous offrant du café si nous le préférions, bien que ce dernier ne soit guère d'usage. Puis on nous aspergea d'eau de fleur d'oranger, d'eau de rose, et l'on apporta un brûle-parfum allumé de bois de santal. On a soin de faire passer la vapeur dans les larges manches des cafetans, dans la barbe; on enlève son turban, on baigne sa tête de ces effluves qui forment, avec l'odeur de la fleur d'oranger, un parfum discret et agréable. C'est la fin d'agapes délicates." . HENRI DE LA... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 30 mars 2011

HOMMAGE

A force de piocher sous la lune et de tirer le soc de l’aube il a rapiécé la faim et agrandi l’eau des ruisseaux. Attelés au silence ils ont raisonné les vents sauvages et renversé la nuit. Sur ce quart de terre éclairé de ciel la moisson a jailli. L’homme, les bêtes et les champs, Epaule contre épaule . CHRISTINE LIEVRE . Oeuvre Julien Dupré
Posté par emmila à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 30 mars 2011

DANS L'ÊTRE

Tant de courage épars dans l’air et sur la Terre, ces empreintes de roses blessées, la béatitude du chaume. Le toit du ciel débordé d’infini et ceux qui sont partis, les hommes silencieux, habillés en montagnes de neige ou de feu, si près de l’ineffable. Les femmes aux mille mains, multipliant la Vie. Les allées et venues sous l’azur impassible et ceux qui traversent des gouffres, ciselés par la nuit. Cette soif qui aimante et bâtit un périple, ce souffle de la Vie que l’on boit en tous lieux. Tout devient un vertige ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 29 mars 2011

CLAUDE VIGEE

Comment caractériser en deux mots les responsables financiers aussi rapaces qu’incompétents de la grande crise économique en cours ? A la fois cupides et stupides, tels m’apparaissent les héros de cette triste déconfiture à l’échelle du monde entier. La rime est trop riche, trop belle, pour ne pas s’appliquer parfaitement aux génies de la nullité absolue qui sont à la tête des principales banques internationales, et continueront – si on les laisse faire comme devant, à nous mener droit dans le mur pour le profit de quelques-uns,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 29 mars 2011

DE TERRES ET D'ECUMES

Il est avec celui dont le sang ne cesse de se répandre Sur les parquets vernis Et il ne reconnaît plus cette écriture qui est la sienne, Ce sang agité qui est le sien. Retourner à la terre comme le plus petit grain de blé Produit des miracles, Serrer des mains ou des corps, Aller et venir, mais seul, O la grande solitude, O jalousie profonde et douloureuse, tellement douloureuse. Il refuse, fier, de partir sur des traces, De suivre ou de guider, D’espérer ou de susciter, De parler le langage de la vanité qui le poursuit, ils... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 29 mars 2011

COLETTE GIBELIN

Automne admirable et trompeur Fête folle des couleurs Comme si la terre était pétrie de joie et d’or Les oiseaux s’en vont vers ailleurs Ils ont bien tort Le monde est superbe et fragile Cette beauté qui s’éparpille me fait un peu peur Le ciel est un palais de mille fleurs Il faut aimer chaque seconde Vivre est miracle provisoire emporté par le vent . . . COLETTE GIBELIN . . . Angelika Privalihin    
Posté par emmila à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,