mardi 21 juin 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Si je devais m'en aller aujourd'hui En un inaccessible ailleurs C'est à ta porte la première que je viendrais frapper C'est toi d'abord que je viendrais étreindre Ton visage princier un instant entre mes mains Ainsi qu'une coupe de victoire Dans tes yeux je mettrais en dépôt mon sourire Qu'il t'accompagne comme font les anges muets Merveille des merveilles Tu es venue avec les fleurs des cerisiers Les heures étaient à la folie Au fond d'une pois obscure j'étais ensevelie Tu t'es déployée, mon soleil enragé Lors... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 17 juin 2022

JEAN-LOUIS TRINTIGNANT - HOMMAGE

.  . .  Sur un texte de Gaston Miron . .   Tu as les yeux pers des champs de roséestu as des yeux d'aventure et d'années-lumièrela douceur du fond des brises au mois de maidans les accompagnements de ma vie en fricheavec cette chaleur d'oiseau à ton corps craintifmoi qui suis charpente et beaucoup de fardochesmoi je fonce à vive allure et entêté d'avenirla tête en bas comme un bison dans son destinla blancheur des nénuphars s'élève jusqu'à ton coupour la conjuration de mes manitous maléfiquesmoi qui ai des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 17 juin 2022

LA TERRE NOUS EST ETROITE ... Extrait

  C'est la porte, et derrière, l'éden du cœur. Nos choses, tout ce qui nous appartient, s'estompent. Porte est la porte, porte de la métaphore, porte du conte. Porte qui épure septembre. Porte qui ramène les champs à la genèse des blés. Nulle porte à la porte, mais je peux accéder à mon dehors, amoureux de ce que je vois et ne vois pas. Tant de grâce et de beauté sur terre, et la porte serait sans porte ? Ma cellule n'éclaire que mon dedans. Que la paix soit sur moi, et paix sur le mur de la voix. En louange à ma liberté,... [Lire la suite]
vendredi 17 juin 2022

NOS CHEMINS D'ECUEILS...Extrait

Le rêve s’est défait En marge de l’enfance Couleuvre des marées sombres Le temps est chargé de cris Les rives de la lune soupirent nos anciennes blessures Nos dérisoires battements d’ailes Les promesses étaient suaves Et nos cœurs à l’écoute Balbutiements Nous souffrons nos tristesses Nos solitudes amères Caravelles de regards, de papillons aveugles Ramures colorées de frissons prêts d’éclore Ombres de boue La peau du monde Cette douleur. . . . . . ISABELLE BRECHET BRANDY . . . .
Posté par emmila à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 17 juin 2022

JEAN-MARIE PETIT...Extrait

A la montée de la sèveJe me suis greffé sur le brasUn rejet de cerisierAu bout des doigtsUn pommier de Saint-JeanSur la nuque un figuierEt maintenant j’attends les oiseaux. . . .     JEAN-MARIE PETIT  . .   .
Posté par emmila à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 17 juin 2022

LE PRINCIPE D'INCERTITUDE...Extrait

Tu n’as pas senti passer le temps !Banalité des banalitésMais comment dire la chose autrement ?Tu sors du berceau de l’enfanceet tu fais ta toilettedevant le miroir de la jeunesseAu moment de t’habillerce sont les vêtements de l’adulteque tu revêtsTes cheveux ont déjà blanchiquand tu prends ton petit déjeunerEt voilà que tu sors de la maisonles pieds devantTu n’as ni déjeuné ni dînéTu n’as pas suivila course du soleil dans le cielet tu n’as pas goûtéà la douceur de la nuitUn journe serait-ce qu’un jourt’aurait suffien guise d’éternité... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 17 juin 2022

SAISON DES HOMMES...Extrait

  Sachant qu’elle nous sera ôtée,Je m’émerveille de croire en notre saison,Et que nos cœurs à chaque foisRefusent l’ultime naufrage.Que demain puisse compter,Quand tout est abandon ;Que nous soyons ensembleÉgarés et lucides,Ardents et quotidiens,Et que l’amour demeure après le discrédit. Je m’émerveille du rêve qui sonde l’avenir,Des soifs que rien ne désaltère.Que nous soyons chasseurs et gibiers à la fois,Gladiateurs d’infini et captifs d’un mirage.   Les dés étant formels et la mort souveraine,Je m’émerveille de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 17 juin 2022

A PLEINE VOIX...Extrait

Les pommes respirent Ne laissez pas l’amour s’échapper de ses pommes.Ce sont des fruits mordus, sucrés, puis oubliés.On trouve dans l’herbage ce qui reste d’un homme ;pulpes mortes et fraîches, chair qui perdit son nacré. Le pommier a fleuri dans le gel d’hiver ;ses pétales ont été emportés au loin par un vent sec.L’écorce s’est fendue, la mousse est sa misère ;une roue a écrasé ses pépins, la neige les enterre. L’amour charnu bouge dans le vent froid,pomme jaunie par les soucis :c’est un nomade abandonné sans être en vie,quel... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 17 juin 2022

REQUIEM...Extrait

Je pose un pas toujours plus lent dans le sentier des signes qu'un seul froissement de feuilles effarouche. J'apprivoise les plus furtives présences. Je ne parle plus, je n'interroge plus, j'écoute. Qui connaît sa vraie voix ? Si pure jaillisse-t-elle, un arrière-écho de sang sourdement la charge de menace. ... Les oiseaux du matin tissent et trouent à coups de bec une mince toile de musique. Un roitelet me suit de branche en branche à hauteur d'épaule. J'avance dans la paix. Qu'importe si la prison du temps sur moi s'est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 16 juin 2022

MARGUERITE / MARGHERITA

Surtout, ne m'en voulez pas tropSi ce soir je rentre chez moiJ'ai tellement de choses à faireAvant que le jour se lèveEt pendant qu'elle dormiraMoi, je lui construirai des rêvesPour que plus jamais, au réveilElle ne se lève les yeux en pleursEt pour que cette longue nuitNe soit plus jamais noire et profondeJe demanderai à la luneDe remplir le ciel tout entierEt pour que je puisse encore la voirMe sourire comme avantJe demanderai au soleilDe brûler, même en plein hiverEt pour qu'elle puisse encore chanterLes chansons de notre bohèmeJe... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,