jeudi 19 février 2009

NAPOLEON LE PETIT

" Que peut-il ? Tout. Qu’a-t-il fait ? Rien.Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l’Europe peut-être.Seulement voilà, il a pris la France et n’en sait rien faire. Dieu sait pourtant que le Président se démène : il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c’est le mouvement perpétuel ; mais, hélas ! cette roue tourne à vide. L’homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 19 février 2009

L'ART D'AIMER

Avec la coupe sertie d’azur, Attends-la Auprès du bassin, des fleurs du chèvrefeuille et du soir, Attends-la Avec la patience du cheval sellé pour les sentiers de montagne, Attends-la Avec le bon goût du prince raffiné et beau, Attends-la Avec sept coussins remplis de nuées légères, Attends-la Avec le feu de l’encens féminin omniprésent, Attends-la Avec le parfum masculin du santal drapant le dos des chevaux, Attends-la Et ne t’impatiente pas. Si elle arrivait après son heure, Attends-la Et si elle arrivait, avant, Attends-la Et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 19 février 2009

SUR CETTE TERRE

Sur cette terre, il y a ce qui mérite vie : l’hésitation d’avril, l’odeur du pain à l’aube, les opinions d’une femme sur les hommes, les écrits d’Eschyle, le commencement de l’amour, l’herbe sur une pierre, des mères debout sur un filet de flûte et la peur qu’inspire le souvenir aux conquérants.Sur cette terre, il y a ce qui mérite vie : la fin de septembre, une femme qui sort de la quarantaine, mûre de tous ses abricots, l’heure de soleil en prison, des nuages qui imitent une volée de créatures, les acclamations d’un peuple pour ceux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 18 février 2009

LA MARCHE A L'AMOUR

Tu as les yeux pers des champs de roséestu as des yeux d'aventure et d'années-lumièrela douceur du fond des brises au mois de maidans les accompagnements de ma vie en fricheavec cette chaleur d'oiseau à ton corps craintifmoi qui suis charpente et beaucoup de fardochesmoi je fonce à vive allure et entêté d'avenirla tête en bas comme un bison dans son destinla blancheur des nénuphars s'élève jusqu'à ton coupour la conjuration de mes manitous maléfiquesmoi qui ai des yeux où ciel et mer s'influencentpour la réverbération de ta mort... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 18 février 2009

ROI DES VENTS

L’extrême limite est ma bannièresans fraternité ni rencontresL’extrême limite est mon chantMe voici mobilisant les fleursdonnant l’alerte aux arbresJe déploie les colonnades du cielet j’aime, je vis, je nais dans mes parolesMe voici ameutant les papillonssous l’étendard du matinfaisant croître les fruitsséjournant avec la pluie dans les nuages et leurs clochesdans les mersEt voici que je largue les étoileslaissant tomber l’ancreet m’intronisantroi des vents. ADONIS .
Posté par emmila à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 18 février 2009

MEMOIRE DU VENT...Extrait

Pars, éloigne-toiÉtreins les vagues et l’airEmporte sur tes cils les nuages, les éclairsQui se brise derrière toi notre miroirQui se brise l’amphore des ansEt laisse pour nous dans ton sillage…Non ! ne laisse plutôt que les vestiges d’un soupiret de l’argileque le sang desséché dans les veinesAh ! éloigne-toi ! Non, attends encoreBientôt tu disparaîtrasAlors laisse-nous tes yeuxou ton cadavre brun ou ta tuniquepoèmes au monde étrangeau monde qui viendra avec la nostalgieportant ton ciel sur ses cils. ADONIS .
Posté par emmila à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 18 février 2009

DAMAS

DamasCaravane d’étoiles dans un tapis vertDeux seins de braises et d’orangesDamasLe corps amoureux sur sa couchecomme l’arcet la lune nouvelleOuvre au nom de l’eaule flacon du tempsTourne chaque jourdans ton orbite nocturneTombe en sacrificedans ton volcan désiréLes arbres dorment autour de ma chambreMon visage est pomme et mon amourîle, oreillerQue ne viens-tuDamasÔ coucheÔ fruit de la nuit . ADONIS .
Posté par emmila à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 18 février 2009

UNE BUEE D'ESPOIR...Extrait

Le monde respire encore mais pour combien d'années ? Nous sommes passés des grains de chapelet au chapelet de balles, du feu de bivouac à la mémoire des bombes. J'ai toujours su que l'homme n'entendait rien à Dieu. C'est toujours l'autre le Diable. La lumière étouffe entre les pages d'un missel. La liberté n'est plus qu'un slogan de vendeurs, la dignité une couche pour les incontinents, l'auberge du bonheur un parking à vieillards. J'erre sans but sans bruit que le frisson des mots. Ma main s'appuie sur la fragilité des choses pour y... [Lire la suite]
mercredi 18 février 2009

J'ECRIS

J'écris pour que l'on entende hurler le silence de l'innocent, pour que les choses que l'on dit inertes remercient l'oeil qui les a caressées, la main qui les a faites. (…)   .   ARMAND  MONJO   .  
Posté par emmila à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 17 février 2009

MARINES

C'est tout ce que nous aurions voulu faire et n'avons pas fait, Ce qui a voulu prendre la parole et n'a pas trouvé les mots qu'il fallait, Tout ce qui nous a quitté sans rien nous dire de son secret, Ce que nous pouvons toucher et même creuser par le fer sans jamais l'atteindre, Ce qui est devenu vagues et encore vagues parce qu'il se cherche sans se trouver, Ce qui est devenu écume pour ne pas mourir tout à fait, Ce qui est devenu sillage de quelques secondes par goût fondamental de l'éternel, Ce qui avance dans les profondeurs et ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,