samedi 29 mars 2008

MURS

Murs sans musiqueNotre absence.Si l'on pouvait parlerDe nous.Sans vouloir gagner Sans se défendre Sans nier.Si l'absence n'était pasLa seule manière de nous approcher.Si tu me regardais sans préjugés.Si tu me protégeais avec de la confiance.Si je te regardais sans me défendre.Si l'on s'écoutait.Si l'on reconnaissaitQueToi en moi.Moi en toiEncore.On se moque du tempsEt même de notre distance.Si l'on était plus savantEt pitoyable.Toi avec ma vieDe semailles de lutte de Poésie.Moi avec la tienneDe cohérence de lucidité et de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 29 mars 2008

THEATRE DE L'HORREUR

Chef-d’œuvre du théâtre de l’horreur         On le voit tous les joursDans des villes aux tours prétentieusesDe riches très riches au-delà des murailles.Décor macabre d’enfants et de petits vieux         En lambeaux, faim et soif.Chef-d’œuvre du théâtre de l’horreur             Pas de musique.Tumulte de pas déserteursQui se hâtent dans les rues des patries             Expatriées.Chef-d’œuvre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 mars 2008

GRISEE

Je voudrais m’en aller au temps, au ventMe renvoyer à moi-mêmeJe suis grisée par la lumière et je vois aveugleCe monde de silence obscurEt alors je supplie comme une louve je hurleD’avoir une place dans l’agenda de Dieu. . CRISTINA CASTELLO .
Posté par emmila à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 mars 2008

ZOE VALDES

"Querido poeta,Voy a invitarte a un sueño peregrino,viajaremos juntos a la Itaca de mi infancia–cito a Constantino Kavafis-.El periplo durará un verano o una noche,o mejor, una noche de verano.Navegaremos bajo el delirio del firmamento,escoltados por estrellas vagabundas,relámpagos, truenos y rayos,hacia Aquella Isla que tú y yo redescubriremosen libertad,como en un bolero que sólo es bolero si es cursi.Sí, imaginemos que Cuba es librey que yo te invito a pasar una noche inolvidableen un paraíso flotante en medio del... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 mars 2008

RÊVE CHAUD D'UNE NUIT A SEVILLE

A Alejandro Sanz"Cher poète, mon ami,Laisse-moi t’inviter à un rêve vagabond,nous voyagerons tous deux jusqu’à l’Ithaque de mon enfance- Je cite Constantin Cavafis -.Un voyage qui durera un été ou une nuit,ou plutôt : une nuit d’été.Nous irons dans le grand tohu bohu du ciel,escortés par les étoiles errantes,les éclairs, les coups de tonnerres et la foudre,vers cette Ile qu’ensemble nous redécouvrironslibres,comme en un boléro – un boléro ringard -comme tout bon boléro se doit de l’être.Oui, imaginons que Cuba est libreet que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 mars 2008

SOUFFLES..Extrait

  « Quelque part au monde il doit exister surla carte un point fait pour soi, un endroit oùl'on se sent imperturbable quoi qu'iladvienne. Un lieu où il n'est pas besoin dejustification, à part celle d'être là assis et decontempler le ciel. Un coin où l'on retournela nuit dans ses rêves. Un simple arbre suffitau pied duquel on peut dire : “Ici je me sensbien”. Le père avait gardé un seul châtaignierqui me paraissait immense.Il s´y réfugiait lorsque la bruine tombait tropdrue ou pour se protéger du soleil. Sa frondaisonsi épaisse... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 25 mars 2008

LE PROPHETE...Extrait

Votre raison et votre passion sont le gouvernail et les voiles de votre âme navigatrice. Si voiles ou gouvernail se brisent, vous ne pourrez qu’être malmenés et dériver, ou bien rester en panne entre deux eaux. Car la raison, si elle est seule à gouverner est une force qui limite ; tandis que la passion, laissée à elle-même, est flamme qui brûle jusqu’à se détruire elle-même. Laissez donc votre âme exalter la raison jusqu’à la hauteur de la passion, pour qu’elle chante ; Et qu’elle guide la passion à force de raison, que celle-ci... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 25 mars 2008

CHANT DE LIBERTE

Liberté !Je t'ai chanté cette nuitAuprès du feu qui crépite,A l'heure où le silence alentour,Te fait surgir, princière,Divinement parée de tes éclats,Pour te consacrer À tes fidèles serviteurs.Je t'ai chanté,Toi,Qui fait l'aube ensoleillée,Toi,Qui fait les nuits étoilées,Toi,Qui fait cascader nos rêves dans le mélange des astres.Je t'ai chantéEt mes mains en délire, Liées, enchaînées,Se sont mises à se mouvoirEt à vibrer sur les douze cordesDe ta kora.Je t'ai chanté Et mes pieds eux aussiSe sont mis à se défaireEt à exécuter... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 25 mars 2008

L'ATTITUDE DE LA FRANCE VIS A VIS DU TIBET...

. Dans ce qui apparaît comme un souci de préserver son "partenariat stratégique et global" avec Pékin, la France a adopté, face aux événements du Tibet, une attitude en retrait par rapport à d'autres pays européens. Paris n'a pris aucune mesure concrète pour protester contre la pire vague de répression menée par les forces de l'ordre chinoises dans la "région autonome" depuis deux décennies. Un important déploiement militaire se poursuivait, vendredi 21 mars, au Tibet. Le bilan des violences de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 22 mars 2008

ZRIKA

Je commencerai par la merpour parvenir à une goutte d’eauPar la langue entière pour parvenir à un motPar l’écriture pour parvenir au blancNe mange pas de pain mais de la bougiepour éclairer la pénombre du ventreAh le blanc dans le cœur est le même qui vogue dans ce nuageMais qui voit cette fourmi entrée par mégarde dans le trou de l’oubliComment dormirai-je alors que la nuit est la cendre qui reste du brasero du jourJe me détournerai pour ne pas voir cette maison solitaire qui ressemble à une pierre témoin du videPersonne ne m’a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,