mardi 24 décembre 2019

LE VOYAGE EGOISTE...Extrait

"Qu’il est chaud à mon cœur, encore, ce souvenir d’une fête glacée, sans autres cadeaux que quelques bonbons, des mandarines en chemises d’argent, un livre... La veille au soir, un gâteau traditionnel, servi vers dix heures, saucé d’une brûlante sauce de rhum et d’abricot, une tasse de thé chinois, pâle et embaumé, avaient autorisé la veillée. Feu claquant et dansant, volumes épars, soupirs des chiens endormis, rares paroles – où donc mon cœur et celui des miens puisaient-ils leur joie ? Et comment le transmettre, ce bonheur sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 24 décembre 2019

BONNES FÊTES/ BONE FESTE

A tous les lecteurs, à mes contacts, mes amis, aux plus démunis, aux personnes seules, ( particulièrement à  mes deux puces chéries et une amie ), sachez que je pense à vous très fort....Et que je vous remercie d'être présents...Pour les hommes et les animaux qui sont dans le froid et dans la faim, essayons d'apporter ce que nous pouvons à chacun d'eux au quotidien.          
Posté par emmila à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 23 décembre 2019

COMIQUE

  Je me ridiculiserai clown désenchanté meFaisant botter sur la sciure du cirque le cul parDe pâles poupées de celluloïd figéQui crient quand on les couche, juste après Mon Dieu et Maman :« Je veux être girly ! », comme si tu les en empêchais,Des femmes à la joie de plastique aux bonheursD’ors de foire pour qui tu tires les bouchonsAu stand des carabines où l’on a faussé la mireHistoire d’exhiber la peau de l’ours et ta peau,Ta gueule ouverte ne mordant plus que la poussièreFemmes de peu, filles de rien,Babillant, balbutieuses,... [Lire la suite]
dimanche 22 décembre 2019

AGNES SCHNELL...Extrait

En pensée, Agnès, 4 ans....     Une toile bat dans le ventune porte s'ouvresur l'imprévisible.Entre l'autre et soil'épuisant voyagepar saccades. Des murs s'effondrentcommedans un demi-sommeil.On granditnon par désirmais par convenances On attend la fraîcheurl'inattenduun rire peut-êtreou un adieu à reculons. Faroucheon meurt un peuà peine rassasié. Aura-t-on assez touchéassez étreintavant de sombrer ?         AGNES SCHNELL       Photographie Katia Chausheva
Posté par emmila à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 22 décembre 2019

CHANSON D'INNOCENCE

Elle disait faut pas toucherAux oiseaux dans les champs de bléJe tuerai le chasseur qui les tueraJe te tuerais même si c'était toiEt la violence de ces paroles cette chanson d'innocenceÇa me fait pleurer quand j'y pense Catherine le monde as changéLes chasseurs sont du bon côtéPour les oiseaux y'a plus grande chose a faireIl tueront les pigeons au nucléaireLes champs de blé de nos jeux d'enfance seront bientôt comme comme ce désertComment me taire quand j'y penseIls s'ont fier de leurs bombardiersDe leur soldat de leurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 19 décembre 2019

ALAIN BARRIERE - TU T'EN VAS -1975...HOMMAGE

Mes 17 ans...Merci Monsieur Barrière                      
Posté par emmila à 11:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 19 décembre 2019

L'ÂME DE PIERRE

Tu crois que si les pierres avaient une âme, elles se feraient l'enfer comme nous pour avoir une place spéciale, chaque pierre sa place dans la construction de la maison, parce que nous, je parle de nous les humains abâtardis de la société occidentale, nous les pauvres en âme (du coup à quoi ça sert) nous passons notre vie à quémander une place, nous tournons sans cesse autour de la table pour y suivre la lumière du soleil, et malheur à qui occupera la 13e chaise, et on est un coup à droite, un coup à gauche et puis quelle place on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 18 décembre 2019

LE SOMMEIL DU COQUILLAGE

  Le sommeil des enfants est fait de la nacre des coquillages ramassés en bord de mer.  Les yeux jamais totalement fermés, ils voient plus loin, plus profond, sans s'en souvenir jamais. Mais demande-t-on au coquillage ce qu'il a vu au fond de la mer, avant qu'il ne se retrouve sur une plage, puis dans la poche de l'enfant qui dort ?  Le sommeil des enfants ne connaît rien de nos insomnies d'adultes, de nos soucis, de nos doutes, de nos désirs et de nos amertumes. Il reste, implacablement, doux et froid comme... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 18 décembre 2019

EVASIONS DE RETOURS

Au grand poète Lorand Gaspar   Poète enfant des vertiges premiersAux confins des rêveuses racinesD’orient et d’occidentT’engendre l’encre du ventAu-delà de la mortA chaque port de plumesAux battements frissonnantsD’ailes et d’îles de nouvelles sèvesSculptant le tempsEn disparition de mursEn apparition de vasquesPour effacer les distances des cerbèresGardées par leurs obscurs casquesEt ouvrir leurs cagesEmprisonnant tes étoiles et chantsLibérant la véritéDans ses multiples visages Poète tu es l’éternel enfantDans le... [Lire la suite]
mardi 17 décembre 2019

REVOLUTION FRANCAISE DE 1848...

 Dans les rues, un chant d'ouvriers furieux monte...Les barricades sont commencées. Il y a des incendies aux barrières. Un amoncellement de pavés et de vieux meubles jusque dans la rue de Grenelle.... Affolé, le piètre roi " en poire " a la sotte idée de nommer à la tête de sa troupe, Bugeaud, impopulaire à l'extrême. La vieille ganache, bornée et sanguinaire, fait massacrer une foule d'insurgés près de la Concorde . La Garde Nationale a commencé sa marche sur l'Hôtel de Ville...Le peuple de Paris pénètre dans le Palais des... [Lire la suite]