mercredi 26 avril 2017

VIVRE A MOITIE

Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux, Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis.. Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés. Ne vis pas la vie à moitié Ne meurs pas à moitié Ne choisis pas une moitié de solution Ne t’arrête pas au milieu de la vérité Ne rêve pas à moitié Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir Si tu te tais, garde le silence jusqu’à la fin, et si tu t’exprimes, exprime -toi jusqu’au bout aussi. Ne choisis pas le silence pour parler, ni la parole pour être silencieux … Si tu es satisfait,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 25 avril 2017

LES ECORCES VIVES

Dans le verger des fées. A droite du petit chemin. Sur le toit de mousse. Deux amants reposaient là contre le ventre d’un arbre. Que dire de l’amour ? Que dire du temps ? Il est venu. Somptueusement nu. Elle attendait la vasque de son corps. Deux étoiles sont tombées. Tout près. En plein jour. Ses seins pointent vers le ciel. Sa peau est du miel. Que dire du temps qui les sépare puis les réunit. De nouveau. Et ainsi jusqu’à la fin des temps. Que dire de l’amour qui réunit un versant de l’âme, la petite chapelle. Qui réunit un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 25 avril 2017

LE TEMPS RETROUVE....Extrait

 La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c’est la littérature ; cette vie qui, en un sens, habite à chaque instant chez tous les hommes aussi bien chez l’artiste. Mais ils ne la voient pas, parce qu’ils ne cherchent pas à l’éclaircir. Et ainsi leur passé est encombré d’innombrables clichés qui restent inutiles parce que l’intelligence ne les a pas "développés" . Notre vie, et aussi la vie des autres. Le style pour l’écrivain, aussi bien que la couleur pour le... [Lire la suite]
mardi 25 avril 2017

L'HOMME REVOLTE...Extrait

L’homme ne peut que se proposer de diminuer arithmétiquement la douleur du monde. Mais l’injustice et la souffrance demeureront et, si limitées soient elles, elles ne cesseront pas d’être le scandale . Prométhée, coincé entre le mal humain et le destin, n’a plus que sa force de révolte. (Mais ) la révolte ne peut se passer d’un étrange amour. Ceux qui ne trouvent de repos, ni en Dieu, ni en l’histoire, se condamnent à vivre pour ceux qui, comme eux, ne peuvent pas vivre : pour les humiliés. Cette folle générosité est celle de la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 25 avril 2017

NOUS AUTRES MEURTRIERS

...  Parce qu’il est plus facile de faire son travail quotidien et d’attendre dans une paix aveugle que la mort vienne un jour, les gens croient qu’ils ont assez fait pour le bien de l’homme en ne tuant personne directement. Mais, en vérité, aucun homme ne peut mourir en paix s’il n’a pas fait tout ce qu’il faut pour que les autres vivent et s’il n’a pas cherché ou dit quel est le chemin d’une mort pacifiée. Et d’autres encore, qui n’ont pas envie de penser trop longtemps à la misère humaine, préfèrent en parler d’une façon... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

THE SWAN - SAINT-SAËNS/GODOWSKY

Posté par emmila à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 avril 2017

DERNIER POEME

" Mon dernier poème au Peuple Haïtien avant de quitter le sol qui m’a vu naître écrit le 29 novembre 2016. Ce Peuple en gestation d’une nouvelle victoire contre l’obscurantisme." Gérald Bloncourt . La colèreest en moije hume l’existenceje me heurteaux fils de fer barbelésde la désespéranceje franchis les ruisseauxboueux de l’inquiétudeMartissant, Carreour-feuille,Bizoton, Jérémie, Jacmel,Pétionville, Port-au-prince,l‘Ile de la Gonave,bruissants de misèreL’azur est en folieTout se mêleS’entrecroiseEt se noueJe sonde l’espace... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

REINVENTEZ-VOUS...

Pas de meneurs, s’il vous plaît Inventez-vous puis réinventez-vous, ne nagez pas dans le même bourbier inventez-vous puis réinventez-vous et libérez-vous des griffes de la médiocrité. Inventez-vous puis réinventez-vous, changez de ton et de forme si souvent qu'on ne pourra jamais vous cataloguer. Ressourcez-vous et acceptez ce qui est mais uniquement selon les termes que vous avez inventés et réinventés apprenez par vous-même. Et réinventez votre vie parce qu'il le faut ; c'est votre vie et son histoire et le présent... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

CAROLE DAWSON

Poème pour Patrig .   Je bois goutte à goutte à la pluie du silence J'écoute les bruits qui se sont tus J'entends les mots qui ne sont plus Immuable cadence Qui danse qui danse Et je glisse au-delà du paysage Là où la clarté repose Amarrée à mon rivage Au frôlement d'un murmure qui s'impose Au coeur du silence L'invisible frémit d'abondance Quand tout s'est tu quand tout se tait Plus rien n'y paraît Suspendu est le temps Et juste là Germe une lueur s'inspirant D'une parcelle d'un ciel rougissant Juste là De l'immensité Naît... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 23 avril 2017

ELECTIONS PRESIDENTIELLES FRANCAISES 2017

Posté par emmila à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :