samedi 8 février 2014

FINAL...Extrait

... C’est moi qui ai créé ces mots-làavec mon sang, avec mes souffrancesils furent ainsi créés !Je le comprends, amis, je comprends tout.A mes mots se mêlèrent des voix venues d’ailleurs,je te comprends, amis !Comme si voulant prendre mon vol, venaient à moi,pour m’y aider, les ailes des oiseaux,toutes les ailes,ainsi vinrent ces mots étrangerspour délier l’obscure ivresse de mon âme.Voici l’aube, et il sembleque les angoisses cessent de resserrerleurs si terribles noeuds autour de ma gorge.Et pourtant,ils furent créésavec mon sang,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 1 juillet 2013

ODE A LA TABLE...Extrait

(...) Le monde est une table entourée de miel et de fumée couverte de pommes et de sang. La table est dressée elle attend les banquets ou la mort et nous savons quand elle nous appellera: invités à la guerre ou au repas il nous faut décider savoir comment s’habiller pour s’asseoir à la grande table si nous mettrons les pantalons de la haine ou la chemise d’amour fraîchement lavée mais il faut faire vite on nous appelle déjà: les enfants, à table !   .   PABLO NERUDA   .   Pablo Neruda  
Posté par emmila à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 19 avril 2013

LA ROSE DETACHEE...Extrait

Aujourd'hui combien d'heures tombent, tombent dans le puits, dans la nasse, dans le temps: elles sont lentes mais ne prennent de repos, elles tombent, se rassemblantau début comme des poissons,puis comme des pierres lancées ou des bouteilles. En bas, les heuresavec les jours s'entendent,avec les mois,avec les souvenirs fumeux,avec des nuits désertes,des femmes, des habits, des trains et des provinces, le tempss'accumule, et chaque heurese dissout en silence,s'effrite et choitdans l'acide aux vestiges,dans les eaux noiresdans la nuit... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 9 avril 2013

RESIDENCE SUR LA TERRE ...Extrait

Les jours ne peuvent être écartés ni ajoutés, ils sont abeille qui ont flambé de douceur ou qui ont durci leur aiguillon : la joute se poursuit et les voyages vont et viennent du miel à la douleur. Non, on ne dénoue pas le filet des années : point de filet. D’un fleuve, elles ne tombent pas goutte après goutte, point de fleuve. Le sommeil ne divise pas la vie en deux moitiés, l’action non plus, ni le silence ou la vertu : la vie aura été comme une pierre, unique mouvement, unique... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 6 mars 2013

LA VERITE

Idéalisme et réalisme, je vous aime, Comme l'eau et la pierre vous êtes parties du monde, lumière et racine de l'arbre de la vie. Non, ne me fermez pas les yeux.lorsque j'aurai cessé de vivre,j'en aurai besoin pour apprendrepour regarder et comprendre ma mort. Il me faut ma bouchepour chanter après qu'elle aura disparu.Et mon âme, et mes mains, mon corpspour continuer à t'aimer, ma chérie. C'est impossible, je le sais, pourtant je l'ai vouluJ'aime ce qui n'a que des rêves.J'ai un jardin tout de fleurs qui n'existent pasJe suis... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 7 août 2012

CHANT GENERAL ...Extrait

Notre terre, vaste terre, solitudes,se peupla de rumeurs, de bras, de bouches.Une syllabe muette qui brûlaity rassemblait la rose clandestine,jusqu'au jour où les prairies trépidèrent,couvertes de métaux et de galops.La vérité fut dure comme une charrue.Elle rompit la terre, établit le désir,enfouit ses propagandes germinaleset naquit durant le printemps secret.Sa fleur fut silencieuse ;repoussée sa gerbe de lumière,combattus le levain collectif,le baiser des drapeaux cachés,mais elle surgit, lézardant les murs,écartant les geôles du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 19 janvier 2012

CHANT GENERAL...Extrait

Qu’avez vous fait, vous, les gidiens, les cérébraux, les rilkéens, les mystériens, les faux sorciers exitentiels, vous, les pavots surréalistes qui flambiez sur une tombe, les cadavres de la mode européisés, les blancs asticots du fromage capitaliste, qu’avez-vous fait devant le règne de l’angoisse, devant cet obscur être humain cette présence piétinée, cette tête qu’on enfonçait dans le fumier, cette nature, de rudes vies foulées aux pieds ? Vous avez pris la poudre d’escampette pour vendre vos monceaux d’ordure, pour chercher des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 30 novembre 2011

NERUDA...

Je connus Bolivar pendant une longue matinée de Mdrid, à la porte du 5eme régiment. - Père, luidis-je, es-tu ou n'es-tu pas ou qui es-tu ? En se tournant vers le cuartel de la Montaña, il me dit: " Je me réveille tous les cent ans quand le peuple se réveille  " . PABLO NERUDA .
samedi 19 novembre 2011

EXIL...Extrait

…L’exil est rond :un cercle, un anneau :tes pieds en font le tour, tu traverses la terreet ce n’est pas ta terre,le jour t’éveille et ce n’est pas le tien,la nuit arrive : il manque tes étoiles,tu te trouves des frères : mais ce n’est pas ton sang. Tu es comme un fantôme qui rougitde ne pas aimer plus ceux qui t’aiment si fort,et n’est-il pas vraiment étrange que te manquentles épines ennemies de ta patrie,l’âpre détresse de ton peuple,les ennuis qui t’attendentet qui te montreront les dents dès le seuil de la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 11 août 2011

LES OISEAUX ARRIVENT

Tout était vol sur notre terre. Comme des gouttes de sang et des plumes Les cardinaux ensanglantaient L'aurore d'Anáhuac. Le toucan était une adorable Caisse de fruits vernis, Le colibri regarda les étincelles Originales de l'éclair Et ses bûchers minuscules Brûlaient dans l'air immobile. Les perroquets illustres emplissaient La profondeur du feuillage Comme des lingots d'or vert Récemment sortis de la pâte Des marais submergés Et de leurs yeux ronds Ils regardaient un anneau jaune, Vieux comme les minéraux. Tous les aigles du ciel... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,