jeudi 29 septembre 2016

TRAMONTI...Extrait

...libellule affolée du déclinde nos viesje cherched'autres seuils où élargir le tempsje cherched'autres vies pour inventer ma vieles frontières du jour qui déclineses heuresme sont d'inutiles palisoù appuyer le front le temps s'espace et me ramène   cours sans finimpossible retour                        je voyageen ailleurs je repousse      au plus loinde l'exil le vif... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 10 septembre 2016

ANGELE PAOLI...Extrait

... déjà si avant dans l'automnela pluie est tombée drue toute la nuittu marches dans les pas de celle qui futles effraies piaillent dans les ravinesle ciel est noir d'orages convenustu marches dans l'écoute des rumeurs sombresde la mer un chien vagabond t'accompagnetache mordorée qui caracole bondit haleine suspenduefier compagnon de route abandonnéaux lendemains de l'été       odeurs de champignonsde mousses    cyclamen sauvagela marjolaine en fleurs épice les talusla beauté du lieu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 3 septembre 2016

LES FEUILLETS DE LA MINOTAURE...Extrait

                              De Ghjottani, marine, ce matin   " Noire la plage étrillée écume blanche                blanchesles striures de la montagne        creux de neige inviolésgris le Dorsoduro de la Balagne mer argent mêlée de froideur et de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
lundi 8 août 2016

ANGELE PAOLI

blanchesles figues du figuierblanches mais pas vraimentvertes du même vertque l'arbre qui les portefeuilles en étoilelarges mains épanouiestissu qui râpe la chair tendredénudée de l'ététissu qui râpecomme râpe épaisse l'écorce de l'arbredoucela figue le fruit du figuierle fruit délicieuxandrogyne parfaitbourse striée qui s'enflese gonfle et se rengorgeinvolucre dodu que savamment soupèsentle regard puis les doigtsrondeur veloutée du jourla peau se fendilles'ouvre tendre et blanche de rainuresle pédoncule pivote sous la pression... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 25 juin 2016

NOIR ECRIN...Extrait

Peut-êtreTout à l'heure dans une demi-attente ou peut-être dans un demi-sommeil bercée dans l'entre-deux des jours dans un halo en demie-teinte ou peut-être de demi-soupir à mi-voix entrebue entre veille et trêve à mi-contrée de la terre et de l'eau dans l'entre-deux du ciel à demi-mots à demie-nue peut-être.   .   ANGELE PAOLI Editions A fior di carta 2007   .   Oeuvre Edgar Degas    
Posté par emmila à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 25 juin 2016

CARNETS DE MARCHE...Extrait

Je sens le chuintement des roches une goutte puis une autre les oasis minuscules dans les replis Utah miniatures forgés à même les schistes verts superpositions de strates feuilletés de pâte fine ça gargouille ça pleut ça frissonne ça sommeille ça s'écaille ça se délite menues trouées de nacre qui s'effrite sous le graphite les nuages se lèvent la mer se libère de son poids de brume les gris du ciel se diluent acier de l'horizon le maquis s'enracine la nature s'ébruite dans le recueilli de son silence   .     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 19 janvier 2016

LAISSES DE MER

À toi . Il faudra alors se satisfaire de l’extrême lenteur des jours du parfum affadi des journées sans lumière des coquillages vides sur les laisses de mer du craquèlement des pas dans les pas de l’absent du ricanement persistant des mouettes rieuses des plumes abandonnées dans les recreux de dunes des filins emmêlés dans les lagons d'oyats Il faudra alors oublier la lueur du regard et laisser au sourire le temps de s’estomper de n’être plus qu’une ombre au coin de ta paupière à peine un battement imperceptible des cils la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 6 mai 2015

PROVISOIRE LA VIE

Provisoire la vie éclats du manque tu me demandes comment elle va elle va son chemin vers ce qui sépare les enfants courent après leur vie cercles indépendants de toi ils se rejoignent parfois tu caresses le chat douceur tu sarcles bines arraches tu t’en prends à l’angélique elle infiltre ses racines ramifications tenaces là où tu attends des fleurs tu marches heureuse tu cueilles au hasard des talus les menus bonheurs du jour nombrils-de-Vénus fragiles narcisses premières violettes tu veilles sur les morts fleurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 19 mai 2014

PASSAGERE DU VENT

« Passagère du ventl’île emmurée murmuremurmures de l’oublimurmures d’outre-montset d’outre-mer murmures.À l’assaut des tempêteselle offre sa carènegonfle ses âpres flancsfait chanter ses voilureshisse haut le pavoisde ses fières souffranceset l’écho du torrentà l’abri des regardspanse ses plaies secrètesbalancées par les pins.Alors arriméeà jamaisà sa rive sauvagesurgit la voixde ceux qui se sont tus. » .   ANGELE PAOLI   .  
Posté par emmila à 21:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 14 avril 2014

SOLITUDE DES SEUILS...Extrait

le torrent roule ses eaux lourdes les fusils claquent dans le soleil   j’invente sous la treille la fraîcheur de l’aube le conte blême de la lune   la tour là-bas la tour de la mère tutélaire me tient serrée dans ses entrailles   — depuis quand et toujours —   [un chien jappe qui jamais ne cesse emplit le vallon de sa gouaille les châtaignes boguent dans la mousse]   l’hiver est en suspens        à la lisière   l’avant-naître et l’après   même... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,