lundi 6 juin 2022

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

  Un papillon du soir égrène le silence sur la patine blonde du bois posé près de la lampe élargissant son ombre en aile de velours noir. Tu tournes si lentement les pages du vieux livre tout piqueté de souvenirs -- Trame et chaîne d'ocre et d'or dorment les souvenirs sommeil ailé -- L'espoir -- papillon du soir que la lampe affole. Tu tournes si lentement les pages du vieux livre comme esquisse de danse, tes doigts égrènent d'une aube pâle -- l'étoile incendiaire. .     ... [Lire la suite]

dimanche 23 janvier 2022

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Soeur de silence, aux quatre chemins les traces -- effacent : Visages encrés de sang noir, Visages pendus à l'arbre de la nuit, Visages d'orage aux yeux de chats-huants ; Soeurs de rage, dans la fange des heures ensevelies debout. Soeurs d'eau vive qui va son cours obscur ensanglanté de mots à naître. Douleur froide penchée sur le nid du ventre -- muette : Soeur de sans. . . . . . . ANNE MARGUERITE MILLELIRI . . . . Oeuvre Alexandre Calame  
vendredi 22 octobre 2021

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Ta maison d'ardoises enluminées et de ténèbres, Ta maison à la porte du coeur et l'horloge qui bat la mesure -- Qui n'est plus. Un grand vent de froideurs, silence qu'on afflige -- la hante. Le feu éteint, la cendre froide, le temps -- délaissé... Le silence -- accable ; Le silence -- efface de ses doigts blancs les contours de ton corps, et tu erres, ombre dans chaque ombre -- : --Qui passe ? Dis-moi ? --C'est l'absence. . . . . . . ANNE MARGUERITE MILLELIRI . . . . Oeuvre... [Lire la suite]
jeudi 9 septembre 2021

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Le silence ininterrompu de la mer, ses cris d'oiseaux sauvages, ses arabesques d'ailes sur la peau... La peau de la mer est un parchemin bleu silence. Elle est solitude tissée grisée vert -- ce vert innommé des yeux de ma mère. L'amour la solitude / la mort la solitude / la mer la solitude -- La seule étude est tout entière dans ce message musical. Sans elle, nos peaux se touchent peut-être, les corps entrouverts s'entremêlent -- ne se mélangent pas. Sans ailes, il n'est de clé d'aucun ciel . . . . . ... [Lire la suite]
dimanche 20 septembre 2020

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

La lune éclaire le chemin sourcier ;entre les ombres jaillissent des fontaines -- mascarons grêlés -- Le temps.Une histoire sans fin se détisse :derrière l'ultime masque, ton visage manquant. Il était une fois cette vie qui meurt,usée d'absence et de promesses de fleurs,de fruits bruissant aux brises messagères,le murmure de la source,la caresse d'une main au front fiévreux,une berceuse à traverser l'enfance,un poème à traverser l'orage, la rue, les nuits[ blanches,le souvenir d'un regard,l'anonymat frère,la vibration enveloppante... [Lire la suite]
samedi 12 septembre 2020

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Une fable s'égrène au vent ;c'est le trille d'un oiseau --et c'est un mot prisonniersur le bout de la langue ;dans la trame du temps,un mot plume en errance,un mot plomb aux noces de la foudre. C'est la couleur jaune,le vert fébrile d'une feuille,d'une aile...C'est l'écheveau d'une rideau front blême du cielet la meute clablaudeusedes nuages -- C'est, dans le jour en fugue,le déclin de l'été.     .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     .   Nuria Rovira Salat par Amin Khelghat

samedi 25 juillet 2020

BLEUE

Bleue la pierre s'étrange, et c'est le cielveiné de poupre et d'ors. Une porte entrouvre la mer aux rumeurs[ contenuesvert gabbro lignes de fuite d'évasives forêts[ rocheuses. Bleuela terre s'étrange au vent,disperse toutes ses plumes ultramarines :ses pigments d'étoiles empoussièrent les yeux de grains de sable incandescents. Goutte à gouttela nuit s'écoule, cristal liquide opale iris sang lactescent. L'arc de la nuit,sa flèche est bleue.L'arbre noir est bleu du souvenir de l'oiseau. Bleu le soleil épouillé de... [Lire la suite]
dimanche 1 décembre 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Petite fleur de la neige,tache pourpre ourlée d'or sous un soleilbleu,Petite fleur des mots murmurés,du songe,du son vibrant,du chant d'oiseau... Sur la portée du vent les feuilles virevoltenten clef de sol,et la rivière --frissonne,bourdonne,chantonne,et le soleil --sonnedans la cascadevertedes saules.     .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI  (2016 -modif.2019)     .    
jeudi 14 novembre 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Il était une fois...cet enfant millénaire au berceau de nuit[ blancheet de jour sans le cielil était une foisce regard de soleil foudroyé Un oeil sans paupièrespleuretoute la misère du mondedepuis que le monde est monde Il était une fois...cette femme éternel visage raviné de larmes[ sèches Il était une fois...la nuit du mondeà pas tremblés traînant guenillessous l'envers de la viefatigue et froidfatigue et faimrasant les murs En grands cheveux de pluied'yeux absentésles serres étiques étreignent au ventre un cri[ oublié Et... [Lire la suite]
samedi 2 novembre 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Une phrase cherche ta voixdans les méandres du silence desmots morcelés se fondent au noirde la présenceSur la margelle grise un vert mousseme parle de forêts sans qu'une lettre ne sache comment s'écrire à devenirchevreuil signe d' envol signe de vievibration d'aile...sous ma langue caché serait-cele mot oiseau le mot chant le mot ventle mot voix le mot sansle mot toi ?...Le mot manque un mot blanctraverse une forêt de visages blancsmes doigts frôlent leur blancheurfroissée d'absencemes yeux caressent ton sourirelisent mot à mot ton... [Lire la suite]