vendredi 2 septembre 2016

FRANCOIS CHENG

En pensant à ma petite Emma O. . " Ce sentier qu’une nuit                Nous avons parcouruTu le prolongeras                Enfant de mon regardPar-delà la forêt                Dort peut-être un étangOu une plage errante               ... [Lire la suite]

mardi 12 juillet 2016

PAS A PAS

Oui d’ici            d’un seul pas                    nous rejoindrons tout  Le tout nous rejoindrons            d’un seul pas                    ou de dix-mille  Pas à... [Lire la suite]
samedi 21 mai 2016

D'INFINIS PAYSAGES...Extrait

Oui, voici la colline et la vallée, Voici le lac et le reflet des nuages. La lumière les dévoile aube et soir ; Et le printemps revient à tire-d’aile ! Terre habitable, humain séjour provisoire : Il n’est vrai paysage que de nos mémoires… Ô pays ! ô âge ! Transplantés ici, Nos désirs et paroles nous unissent A tous les lointains, au grand iambe Du prime matin du monde. Ecoutons donc Le chant des âmes errantes, de leurs élans Inachevés, chant fondu dans les sources Et la brise, chant nôtre ! L’infini n’est autre Que nos énigmatiques... [Lire la suite]
mercredi 19 novembre 2014

ARGILE

Argile pétrie de rêves durables De corps que l’eau départage Rêves de jade et de rosée Corps de souffles et de sang Quelle main hors de la mémoire Pétrissant l’un et puis l’autre Pétrissant le vide médian Où tout désir sera échange Qui est brisé sera comblé Qui est comblé sera tout autre Argile pétrie de corps durables De rêves dont les corps sont nés Rêves de souffles et de sang Corps de jade et de rosée   .   FRANCOIS CHENG   .    Oeuvre Paul Sieffert  
Posté par emmila à 20:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 19 novembre 2014

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Non corps à corps Mais âme à âme N'annulant nullement chair et sang N'évacuant ni source ni flamme Laissant cependant circuler l'air La brume, la vapeur, éclair et tonnerre Bourrasques et averse, ardente déchirure... De la vallée du manque montent à présent Les choses par l'azur aspirées La lumière envahit tout intervalle Propageant haleine d'embruns et saveur d'algues Le lointain est l'envol des pétales Éperdus de vent Et le proche l'écho d'une louange Au nid éclaté   Alors souffle le juste Vide médian Alors... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 23 septembre 2014

LE LIVRE DU VIDE MEDIAN...Extrait

Toujours la mer renouvelle le lieu de naissanceToujours la mer invite au pur effacementMais le bleu de la nuit rallume la flamme des astresMais le bleu d'aurore enlève la brume des îlesSe lève la déesse, dévoiléeElle délaisse là sa rivièreDe diamants, pour ne s'envelopperSurvolant les écumes de larmesQue de l'éclat du ventToute la fragance alorsEt tout le bruissementDe l'unique rose de l'instantLes pins lèvent leurs bras, les palmiersOuvrent leurs paumes, d'un gesteIls signent, au nom de la terreLeur inépuisable reconnaissanceMais le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 12 octobre 2013

L'ETERNITE N'EST PAS DE TROP...Extrait

"A ces mots, Lan-Ying ouvre sa paume et laisse Dao-Cheng y coller la sienne. Instant de muette communion et d’extase hors paroles. L’intimité née de deux mains en symbiose est bien celle même de deux visages qui se rapprochent, ou de deux cœurs qui s’impriment l’un dans l’autre. La corolle à cinq pétales, quand elle éclôt, est un gant retourné de l’intérieur vers l’extérieur, elle livre son fond secret, se laisse effleurer par la brise tiède qui sans cesse passe, ou butiner sans fin par d’avides papillons et abeilles qui accourent.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 6 juin 2013

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Chacun de nous est finitude L'infini est ce qui naît d'entre nous fait d'inattendus et d'inespérés Célébrer l'au-delà du désir, l'au-delà de soi Seule voie en vérité où nous pourrions encore tenir l'initiale promesse Célébrer le fruit, plus que le fruit même mais la saveur infinie Célébrer le mot, plus que le mot même mais l'infinie résonance Célébrer l'aube des noms réinventés Célébrer le soir des regards croisés Célébrer la nuit au visage émacié Des mourants qui n'espèrent plus rien mais qui attendent tout de nous En nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 21 mars 2013

FRANCOIS CHENG

Lorsque l’âme se fait entendre Cette voix murmurante, ponctuante       Qui est source de tout chant Basse continue ne connaissant       ni borne ni arrêt Le temps est aboli et l’espace vaincu Mais l’âme ne se fait entendre Qu’en résonance avec une âme autre Lèvre à lèvre                      cœur à cœur Deux voix mêlées, reliantes, ruisselantes Joignant les feuilles... [Lire la suite]
Posté par emmila à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 22 novembre 2012

QUI DIRA NOTRE NUIT...Extrait

Poigne d’homme Face d’homme      étoile de sang sur le front Corps broyé Os rompus      étoile de sang dans le cœur Broyée la promesse Rompue la parole    étoile de sang voici l’homme .   FRANCOIS CHENG .    
Posté par emmila à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,