dimanche 20 mai 2012

ENCRE PREMIERE

 Cela ne fait qu’un an…   Alors...   Le temps…    Qui est-il, ce temps, corps sans désir informe pantin sans pensée actionné par des fils cassés dans le creux où toi tu tais combien tu es   mortelle.    Mais toi, Vivante, tu vibres pleures, et sais ton possible mourir à chaque sonorité cardiaque, ta douleur, ta joie à marcher depuis l’inconsistance jusqu’à la terre réelle par le ponton forgé des feux intimes.    J’ai manqué ton cœur.    Le temps... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 8 mai 2012

AUX TREILLES COUSUES...Extrait

(...)  ose-moi le vertige des clématites torturées pétales tiges mêlés flocons de roseraies beauté d'épines dorsales coucher de plate-bande s'ouvre la fleur rouge passionata   (...)    musc vénéneux encheveulé ose-moi récite par coeur la vérité qu'innée naquit naguère qu'aujourd'hui je prie à l'extrême génuflexion ose les pêchers les cerisiers circulatoires des jardins aux treilles     lamelles de coton bandages reprises de lin doux grège désagrégé que vie rapièce jardine et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 12 avril 2012

DE CIELS PEINTS

d’étoile en étoile nous traçons des Mondrian des larmes de fontaine et des fumées d’encens  .  dans les bans de nuages cueillons les coquillages de Redon, les pensées des saltimbanques roses que Picasso enseigne  .  si ces lignes argentées d’Argentine en Sardaigne pouvaient communier l’être à l’être l’ouvrier à sa reine  .  je pourrai  léguer ma cape en soleil à ceux qui frissonnent encor partir esquisse dans leur rayonnement   . .   MARTINE CROS . . .  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 9 avril 2012

FEUILLETS....Extrait

Il est des rives à l'abordage desquelles De leur nacre grêle l'eau sur la défensive      Il est des perditions Le voile vient se coucher d'immensité sur l'amour en défragmentation      Ecouter rouler les diamants d'eau sur la vague et rendre les larmes devant l'intime montée      Être la vérité car elle peut bien se sertir de bégaiements elle n'en est pas moins vraie      Il est des communions encore plus belles Naissances dans l'union de la boue et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,