mardi 27 novembre 2012

COUSU DE BLEU...Extrait

Curieuse façon du silence que d'imposer ce chant d'un coq lointain, de renverser les saisons, de faire venir au goût cet été sommeillant, éternel. Cette solaire enfance. Visitation du silence. Ici, entouré de présences plus fortes qu'un hiver. Ici où, presque, la parole m'est retirée, m'est donné ce glissement non pas fataliste mais comme une résignation plus haute. Que, par exemple, ce dialogue muet est plus important ; que la vérification du lieu se passe de paroles, passe uniquement par le corps comme une source qui... [Lire la suite]

mardi 27 novembre 2012

PIERRE-ALBERT JOURDAN

Comment pourrions-nous nous désolidariser de cette mort que nous portons en nous, qui nous appartient tout autant que nous lui appartenons ? Le rêve serait de lui ménager un espace où la rencontre se ferait dans la dignité. Sorte de suprême politesse où la salve des salutations l'emporterait sur les gémissements. Mais cet espace n'est inclus que dans l'impensable du saut, dans ce mouvement de bascule qui annule l'autre espace, celui où l'on croyait avancer... Plus intime la mort, longuement convoyée, plus proche et peut-être,... [Lire la suite]
mardi 18 janvier 2011

PRIERE

Que l’innocence demeure. qu’il lui soit donné de pouvoir se perdre dans l’inutilité de ce mondequ’elle soit suffisamment forte pour oublier de le clamerque dans son silence où elle éclaire il n’y ait pas d’obstacle à son silencequ’elle soulève ce monde las et danse dans sa poussièreque son sourire de fleur soit à jamais inscrit sur mes lèvres lorsqu’elles deviendront givrequ’elle soit l’innocence à jamais.Que d’aucuns puissent s’en saisir qui voudront sauter hors du bourbierqu’elle soit ; ce que de toujours l’affirme ce dialogue de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,