lundi 28 octobre 2013

VIRGILIANES...Extrait

la sagesse est là loin des livres concrète et bleutée dans la paix des choses près du rideau qui s'affole elle est aussi - quand tu vois les miettes sur la nappe - cette pensée pour les oiseaux elle est ta façon de rendre au soleil ses reflets rien qu'en effleurant la carafe ...  sommes-nous cette fable que notre corps raconte sommes-nous le mot de l'énigme un presque vivre ou un presque mourir quelque chose d'étrange entre Dieu et poussière sommeil comme désert ou village ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 24 juillet 2013

LA SAGESSE DES SABLES ( inédit )...Extrait

  « Nous dirons que les bœufs sont heureux ;  quand ils trouvent à manger de la vesce ».   Héraclite, Fragment 4. .   Tous ceux qui comptent qui amassent courtiers & courtisans histrions gladiateurs jouteurs & faux-jetons philistins de tout poil savent combien coûte leur gloire & ils ruminent leur grandeur comme de savoureuses vesces se vautrent dans leur renommé incapables de voir que toujours et partout la même loi régit talent & nullité idiotie & sagesse Loin de ces... [Lire la suite]
jeudi 20 juin 2013

VIRGILIANES...Extrait

désir quitte les cartesporte le Sud plus loinque l'Erythrée mentale phosphorescencesô migrationséclairs écaillesciels mouvants des surfaces et loin derrièreau bout des voixétouffés la nuit lenteune barque comme un secretque garderait la mer .   RAYMOND FARINA   .      
Posté par emmila à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 20 juin 2013

VIRGILIANES...Extrait

si ton souffle est tourmentsi tant de tes visagesse font et se défontô musique visiblec'est commeun parler de silenceô très douce ou parfoisun murmured'autre langueune langued'autre ciel   .   RAYMOND FARINA   .            
Posté par emmila à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 1 juin 2013

CES LIENS SI FRAGILES...Extrait

Vos mots sont à côté de vous Vos mots s'entendent contre vous Ils détournent vos rêves Ils fourvoient vos pensées aggravent vos discordes   Axiomes posés sur le vent Syllogismes tracés sur le sable dont vous êtes la conclusion   O dites-moi que sont les mots Rien qu'une facétie des dieux Un leurre soufflé par l'occasion - un " personne " dans une fiction -   Que sont les mots s'ils ne sont pas l'écho en nous multiplié d'un peuples d'ineffables substances   Traces spendides impatientes ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 22 février 2013

CES LIENS SI FRAGILES...Extrait

O que va signifier partir si partout n'est que désespoir si se défait en moi la force   de constamment refaire l'enfance de toujours changer ses questions en gardant toujours son regard pour que soit possible maintenant   de vous écouter vieilles choses laissées dans une maison vide - o pulsations à peine sensibles entre souvenances et oubli - laissées parmi d'autres présences qui pourraient vous abandonner   de vous sauver - d'une pensée - choses laissées  dans le longtemps de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 17 janvier 2013

RAYMOND FARINA

Mes yeux regardent un autre ciel Qui n'est pas d'ici de là-bas Qui n'est pas le ciel éocène Qui n'est pas le ciel prénatal Pas un ciel d'avant le regard Ni même in ciel d'avant le ciel Mais seulement celui qu'avait demandé l'hirondelle Celui où la bonté dormait où marchaient parfois des étoiles Celui qui pleuvait pour mon arbre & qui me promettait des ailes pour ne pas m'apprendre à voler   .   RAYMOND FARINA   .  
Posté par emmila à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 21 décembre 2012

RAYMOND FARINA

Ces parcelles de mondece délire tangibleces troublantes énigmesbruissant au fond des chosestous ces petits hasardscruels ou bienveillantsentrent dans tes desseins& deviennent ton monde Effacé sous ton frontl'Enfer qui ne seraitque ce frêle phantasmed'une vie que l'on passeà se rêver de sableà croire que tout passeque tout est dérisoire & tu deviens celuiqui sait que tout devientqui sait qu'est seulementce qui toujours revientque ne sera jamaisexpulsé de la Rouecelui qui sait cela Celui dont tout procède :le devenir des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 21 décembre 2012

SAMBELA...Extrait

Tu sais que ne viendra plus le dieu grec -foudre à la boutonnière & jasmin sur l'oreille- qui devait apporter sens & feu à ta vie Alors tu étudies la psychologie des cyclones leurs humeurs stochastiques Tu cherches à interpréter les oracles vernaculaires -ce parler-chanter insulaire- Tu n'oses plus demander au jardin de parfumer la misère aux oiseaux de cacher la guerre     RAYMOND FARINA      
Posté par emmila à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 9 octobre 2012

LE RÊVE DE GRAMSCI...Extrait

perdre notion de cette douceur exacte de l'amande une fois brisé le calme de l'écale perdre notion de ce lexique où se prirent tous mes oiseaux quand faseillaient les feuilles quand chaque arbre était singulier dans sa façon de ciseler l'espace et sasser la lumière pour accueillir chèvres et vents oh les mots de ma préhistoire cette cécité loin du livre initial or j'ai laissé tous mes gestes dans la conscience d'hommes maigres et secs de pauvres traversant le plus clair du temps pour échanger des grains des mots ou... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,