lundi 30 octobre 2017

LE GRAIN MAGIQUE...Extrait

"Étoile du matin je t’en prie, Parcours le ciel à la recherche de mon enfant Et rejoins-le où il repose Tu le trouveras encore dans le sommeil Redresse-lui doucement l’oreiller Et vois s’il ne manque de rien Sa beauté se rit des parures Elle illumine les chemins."   .     TAOS AMROUCHE      .      

lundi 27 février 2017

CENDRES...Extrait

Tout un peuple défunt secouait son linceul;Tu seras dans ton lit de schisteAu pied du figuier tordu.Ils viendront par le Val de MortMontant lentement la collineLe cimetière est à main gauche,Tu ne t'en souviendras déjà plus.Quand je cherche ma voix, j'entends vos lèvres closesVotre terrible voix d'au-delà de la nuit...Qui portera vos voix vivantes dans mes chants ?Voix de la mort, pétrie du silence éternelDe mes absents plus présents d'être mortsEn moi créés, en moi vêtus de rayons noirsTu roules dans ton flot les fruits purs de la... [Lire la suite]
dimanche 31 août 2014

ETOILE SECRETE...Extrait

[…] Il n'est pas trop de toute la vie, des années qui tournent comme les pages d'un livre lu en rêve; Il n'est pas trop des jours bus goutte à goutte, des nuits où l'on écoute dans le noir son propre cœur accompagnant au loin le vent; De toutes les nuits où dansent des lunes dans le cercle du Pacifique, les lunes que l'on ne verra jamais; De toutes les nuits où l'on écoute respirer au fond de soi des continents à la dérive; Des nuits blanches où l'on est mordu par la glace, des nuits rouges où l'on grelotte dans le sang, des... [Lire la suite]
jeudi 29 mai 2014

ADIEU AU PAYS NATAL...Extrait

       Dresse-toi devant moi, mon fils, pour que je me souvienne de ta taille    Je veux aller trouver ma famille    Un cercle de mains caressantes,    De douces mains humaines    Où l’oubli soit enclos.    Je veux aller trouver ma vraie famille humaine    Sous les branches bombées de l’olivier bruni    Et les pentes à nu de ces collines bleues    Le désespoir dormait.    Et le... [Lire la suite]
vendredi 23 mai 2014

BRISURE III...

Adieu tous mes amis vivants !Il n’est pas de minute qui m’aspire,Loin de vous.Celui que vous avez connu au temps de l’amourSe défaitComme la vague meurt au rivage désert.Aussi longtemps que plonge le regardDans l’espace indolore,Aussi loin qu’il s’élance sur les dunes de sable,Il ne voit que la nuit dans un jour qui s’éteint :La nuit, la Mort en chacun instant donnéeEt la vie toute pareille.Celui que vous avez aimé aux jours vermeils,Quand le soleil dansait sur les plages,Celui-là même qui vous offrait son âmeEn un grand geste... [Lire la suite]
mardi 20 mai 2014

BRISURE II

Quel mot pur, essentiel, total Dense, inoubliable te dire ?   Un bruit confus s’élève dans mon cœur, Comme une sourde angoisse, Et se remue, enfant redoutable d’un sentiment amer   Il se crée une inexplicable musique, Combien dure, étrange et lente, Inconnue : Coups sourds frappés du lourd marteau de la mémoire, Appels funèbres d’un avenir semé d’orages solitaires, Au seuil du temps.   Solitude, Complainte grise et froide, Maîtresse déjà tes cheveux impalpable comme la vie Couvriront mon... [Lire la suite]

dimanche 21 avril 2013

JEAN AMROUCHE

Debout palmiers Dans le vent d’ouest qui vous jette vers l’orient Nous avons faim dans la tête Et nous lançons nos mains et nos regards Par-dessus la mer étale Aux millions d’écailles d’or Vers un rivage futur Une ligne indécise Un contre-jour du soleil levant. Nous avons faim. Pas de blé, pas de chair, pas de fruits. L’eau qui gonfle vos barrages Et vos fleuves artificiels, Tous vos canaux dans les cotonniers, Nous n’en voulons plus. Nous avons faim et soif D’un amour humain. Ne nous parlez pas de Dieu, C’est inutile. Vous mentez.... [Lire la suite]
vendredi 7 décembre 2012

CANTIQUE D'EVE

Je connais l’harmonie du monde Je sais le secret des couleurs Comment les formes s’épousent, se combattent pour mieux s’aimer Je sais leur germe et leur millénaire maturation Je sais leur mort Je sais leurs musiques Toutes les musiques de l’univers Le grand rut de la mer Toutes les voix du vent. Les sources, leurs glaciers secrets et leurs sommeils Leur réveil terrible les jours de débâcle Je sais Les voix des étoiles, je les ai si longtemps écoutées Qu’elles ont fini par me parler Je sais la petite voix des herbes... [Lire la suite]
mercredi 15 juin 2011

D'UN POETE

“Il a ancré ses mains aux continents mobiles. Il a tué de tous ses muscles, Jusqu’aux craquements de ses os Jusqu’aux éclatements de sa chair, De toute la force d’un volcan grondant Au creux de lui, Les continents sont demeurés immobiles ; Il est une île dans la mer d’ombres, La tête au sein des étoiles, Les pieds emmêlés aux racines de la terre, Les yeux comme les yeux des oiseaux de soleil Avec un regard oblique. Qui traverse et cerne les objets, Pèse sur leur masse secrète, Contemple leur noyau de miel et d’or mêlés : Et les... [Lire la suite]
vendredi 13 mai 2011

TAOS AMROUCHE

« J’ai un but à atteindre, empêcher la culture berbère de périr. Elle est aujourd’hui menacée en Afrique du Nord. Pourtant, elle ne porte ombrage à personne, mais on prétend qu’elle relève du particularisme régional alors que c’est toute l’Afrique blanche qui est berbère en profondeur. Il s’agit d’un patrimoine cinq fois millénaire, un patrimoine de beauté et de spiritualité qui devrait faire l’orgueil de tous les pays maghrébins et, au-delà, de l’humanité toute entière »   «  Nos bijoux sont exposés, nos poèmes,... [Lire la suite]