vendredi 13 octobre 2017

MOUETTE, MA MOUETTE !

- Si je te donnais un pinceau, ma mouette, Qu’en ferais-tu ? - Je peindrais, avec, un grand soleil radieux Et des arcs-en-ciel sur tous les cieux ! - Si je te donnais un crayon, ma mouette, Qu’en ferais-tu ? - J’écrirais, avec, des chansons pour les enfants, Je dessinerais, sur les mâts des bateaux, Les cimes des montagnes, là-haut, Et sur les pages des voiles, Les pas fleuris du printemps avançant, Avec ses myriades d’étoiles Gazouillant, à saute-moutons, au firmament ! - Et si je te donnais une gomme, ma mouette, ... [Lire la suite]

mercredi 13 septembre 2017

MON AMOUR

La vérité, pour se dire, Embrasse tes lèvres. Le soleil, pour briller, Doit, chaque jour, se lever, Des rayons de ton ombre. Les étoiles, en colliers, se bousculent sans nombre, Pour venir, assoiffées, boire, à ton cou, les coupes de lumière Sans lesquelles elles ne seraient que constellations sombres. Quand leurs ailes se déploient, Les oiseaux imitent ta voix, Pour chanter mon amour pour toi, Ses peines et ses joies. Les dunes, en courbes, s’échinent dans tous les sens, Pour imiter tes hanches qui, à chaque pas, dansent. Jalouses... [Lire la suite]
mercredi 12 juillet 2017

LIBRATIONS

Jusqu’où peut aller la danse, Dans le tumulte d’un tapis nocturne ? Qu’accompagne, au juste, Cette lumineuse euphorie ? Les mains, semblables à des fruits aveugles, A des fruits de questions, Froissent la page d’éther Qu’entretient le quiet phénix. Et la robe, de ses flammes, enveloppe La danse qui se lave à l’ivresse de l’éphémère. Tant que semblent durer Cette nuit, cette barque, Ce port, ce pont, ce phare, Je chanterai cette lune aux arabesques foetales.   .     © MOKHTAR EL AMRAOUI "Arpèges sur les ailes de... [Lire la suite]
dimanche 28 mai 2017

Ô MERE !

Merci à toi Mokhtar pour ce beau poème ...     Ô Mère ! Lait toujours ascendant, Voyageur Dans mes étoiles nécessaires Conjuguées aux distances blessées de mon cri ! Ciel de mes yeux, yeux de mon ciel Recousu de ses blessures larmoyantes Pour reporter, de ta lymphe triomphante, Ma folle errance et mes agonies ! Tu es les arbres candélabres Qui m’éclairent tous ces chemins inextricables De mes lourdes litanies d’incompris Trébuchant de tant de chaînes, Ombre prévenant mon possible aveuglement, Seins aux aguets pour me... [Lire la suite]
dimanche 5 mars 2017

FEU DE VIE

Poème bleu fenêtre, Poème rouge fruit Qui s'envole du rire argenté de la lune Vers nos lèvres assoiffées d'étoiles Et de glissantes caresses infinies, Comme d'un bateau d'amour Et de rêves d'où l'on ne cesse de s'appeler. Poème attentes de jours et de nuits Qui ouvrent le miroir ailé d'un cri, Qui renaît feu d'amour, Feu de toujours, Feu de vie !   .   MOKHTAR EL AMRAOUI " Le souffle des ressacs "   .    
vendredi 22 avril 2016

NOUVEAUX POEMES...Extrait

Empoisonnée, ensanglantée, minée, Emprisonnée, calcinée, meurtrie, Tu implores, Terre, en criant De toutes tes racines- veines, De tous tes fleuves et rivières, L’Homme-l’ingrat, D’arrêter tous ses crimes, De te laisser continuer Les chants de tes épopées Portés par tes échos, Entre monts et vallées, Entre labours et cimes, Entre grottes et forêts ! Pourtant, tu lui offres encore Ton eau qu’il assassine, Tes arbres qu’il élimine ! Pourtant, tu coules encore Roucoules, ton corps asphyxié, En tes chemins de fleurs, En tes rires... [Lire la suite]

dimanche 17 avril 2016

ESPASMES

Le vent, au loin, fleurit Dans le pollen des rumeurs. Les darboukas habillent nos vertiges De pagnes et de papillons. La muse, dans les bras d’Eole, Edifie un pont de guitares, Entre nos systoles et diastoles. Un paon floral, Possédé par la coquetterie du lierre, S’élance dans les vapeurs montantes D’une musique Où se multiplient les étoiles, Dans le sel luisant, D’une eau complice.   .   © MOKHTAR EL AMRAOUI "Arpèges sur les ailes de mes ans"   .   Oeuvre Peter Mitchev
vendredi 29 janvier 2016

TATOUAGE/WECHMA

WechmaMes veinesSur les ailesDu pigeon aveugle !WechmaL’azur bleuSur tous ces seins desséchés !WechmaL’oasis nombril,La folie des palmiers assoiffés,Mes veines racinesPourrissant dans le cri solitaire !WechmaDe laves rougesSur la peau des bourreauxEnivrés de putrides goulots,Sur leurs interminables promesses de faux paradisQui ne nous laissent aucun radis !WechmaDans les grottes humides,Préhistoire de mon apprentissageDu feu et de l’écriture !WechmaDe poings sur les colonnes romainesSous lesquelles ils m’ont enterré,Mon corps rongéPar... [Lire la suite]
vendredi 27 novembre 2015

ARPEGES SUR LES AILES DE MES ANS...Extrait

Promesse De mes veines, Mon ami l’oiseau, Je te construirai une cage Sans porte ni barreaux Où, librement, tu chanteras Tes chaudes mélodies ! Je t’offrirai de vastes champs fleuris Arrosés de douces flambées de soleil Qu’aucune serre de vautour n’effraye Et tu passeras, Libre, fier et fort, Sous l’arc-en-ciel multicolore, Pour danser, jusqu’à l’aurore, Sur les rythmes de mes veines-lyres Qui t’apprendront à rire De tous les tyrans et leurs sbires !   .   MOKHTAR EL AMRAOUI   .   Oeuvre Jamil Naqsh
lundi 12 octobre 2015

BERCEUSE POUR MA BIEN-AIMEE

Viens dormir, ma douce colombe, Ma bien-aimée! Viens voyager, Toi, mon amour si éreinté ! Je caresserai tes rêves de paix, Tes cheveux qui racontent Tant d’années de luttes, tant de veillées ! Laisse ton souffle, qui se libère, me réchauffer De toutes ses lunes, de tous ses soleils ! Il couvrait tous leurs réveils, tous leurs sommeils, De baisers, quand ils étaient, Au milieu de la nuit, si effrayés, Quand ils se réfugiaient, petits anges, Dans le nid de tes insomnies, mon ange! Ta radieuse patience, qui toujours rit, Leur cachait... [Lire la suite]