vendredi 24 février 2017

PENDANT QU'IL EST ENCORE TEMPS, MA ROSE / HENÜZ VAKIT VARKEN, GÜLÜM

Pendant qu’il est encore temps, avant que Paris ne soit brûlé et détruit, pendant qu’il est encore temps ma rose, Pendant que mon coeur est encore sur sa branche. Me voici, par une de ces nuits de mai, t’appuyant contre un mur du quai Voltaire, il me faut t’embrasser sur la bouche. Et puis, tournant vers Notre-Dame nos visages, il nous faut contempler la rosace. Soudain tu devras te serrer contre moi ma rose, de peur, de surprise, de joie, et tu devras pleurer silencieusement. Les étoiles bruineront, très fines, se mêlant aux lignes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 3 mars 2013

J'AI UN ARBRE EN MOI

J'ai un arbre en moi Dont j'ai rapporté le plan du soleil Poissons de feu ses feuilles se balancent Ses fruits tels des oiseaux gazouillent Les voyageurs depuis longtemps sont Descendus de leur fusée Sur l'étoile qui est en moi Ils parlent ce langage entendu dans mes rêves Ni ordres, ni vantardises, ni prières. J'ai une route blanche en moi Y passent les fourmis avec les grains de blé Les camions pleins de cris de fête Mais cette route est interdite aux corbillards. Le temps reste immobile en moi, Comme une odorante rose rouge, Que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 1 mars 2013

NAZIM HIKMET

Mon amour, ce bruit de pas, ce massacre, et pourtant... J'ai souvent perdu et ma liberté et mon pain, je t'ai souvent perdue, toi aussi, mais du plus profond de la faim, du plus profond des ténèbres, du plus profond des clameurs, je n'ai jamais perdu espoir dans les jours qui viendront, qui viendront frapper à notre porte de leurs mains rayonnantes de soleil...   .   NAZIM HIKMET     .  
Posté par emmila à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 10 octobre 2012

IL NEIGE DANS LA NUIT...Extrait

Cela fait cent ans que je n’ai pas vu ton visage que je n’ai pas passé mon bras               autour de ta taille que je ne vois plus mon visage dans tes yeux cela fait cent ans que je ne pose plus de question                à la lumière de ton esprit que je n’ai pas touché à la chaleur de ton ventre.   Cela fait cent ans ... [Lire la suite]
lundi 9 avril 2012

NAZIM HIKMET

Mes frères,couplés au bœuf décharné, nos poèmes doivent pouvoir labourer la terre, pénétrer jusqu’au genou dans les marais des rizières,poser toutes les questions,rassembler toutes les lumières.Telles des bornes kilométriques, nos poèmesdoivent distinguer avant tout le mondel’ennemi qui approche,battre le tam-tam dans la jungle.Et jusqu’à ce qu’il ne reste plus sur terreun seul pays captif, un seul prisonnier,ni dans le ciel, un seul nuage atomisé,tout ce qu’ils possèdent,leur intelligence et leur pensée, toute leur vie, pour la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 27 mai 2011

DON QUICHOTTE

"Le chevalier de l'éternelle jeunesseSuivit, vers la cinquantaine,La raison qui battait dans son coeur.Il partit un beau matin de juilletPour conquérir le beau, le vrai et le juste.Devant lui c'était le mondeAvec ses géants absurdes et abjectsEt sous lui c'était la RossinanteTriste et héroïque.Je sais,Une fois qu'on tombe dans cette passionEt qu'on a un coeur d'un poids respectableIl n'y a rien à faire, mon Don Quichotte, rien à faire,Il faut se battre avec les moulins à vent.Tu as raison,Dulcinée est la plus belle femme du monde,Bien... [Lire la suite]

dimanche 5 septembre 2010

VOYAGE A BARCELONE SUR LE BATEAU DE....

En prison, sur la pierre de la fontaine Yousouf l'Infortuné a dessiné son bateau. Un prisonnier qui boit à la fontaine Regarde la proue effilée du bateau Glisser sur des mers sans murs. Près de la fontaine un arbre tout blanc Un prunier. Ouvre encore une voile, Yousouf l'Infortuné Attire vers toi le port où tu vas Et arrache une branche au prunier Pour que les pigeons de la prison suivent ton sillage. Prends-moi aussi Yousouf Sur ton bateau. Mon bagage n'est pas lourd: Un livre, un cahier et une photo. Allons-nous-en,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 27 mai 2010

NAZIM HIKMET

Au dessus de la mer le nuage barioléSur la mer le bateau d'argentAu dedans de la mer le poisson jauneTout au fond de la mer l'algue mauveEt devant un homme nu et deboutSe demandeSerai-je le nuageOu le bateau?Serai-je le poisson?Ou l'algue?Ni l'un, ni l'autreIl faut être la mer mon garçon!Avec son nuage,Avec son bateau,Avec son poisson,Avec son algue..NAZIM  HIKMET . Qui peut me donner le nom de l'Artiste ?
Posté par emmila à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 10 février 2010

IL NEIGE DANS LA NUIT...Extrait

  « Les chants des hommes             Sont plus beaux qu'eux-mêmes              Plus lourds d'espoir             Plus tristes             Plus durables…             J'ai toujours compris tous les chants             Rien en ce monde             De... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 1 décembre 2009

EN DEPIT DE MES CHEVEUX BLONDS

Mes frèresEn dépit de mes cheveux blondsJe suis Asiatique.En dépit de mes yeux bleusJe suis Africain.Chez moi, là-bas, les arbres n’ont pas d’ombre à leur piedTout comme les vôtres, là-bas.Chez moi, là-bas, le pain quotidien est dans la gueule du lion.Et les dragons sont couchés devant les fontainesEt l’on meurt chez moi avant la cinquantaineTout comme chez vous là-bas. En dépit de mes cheveux blondsJe suis Asiatique.En dépit de mes yeux bleusJe suis Africain.Quatre-vingts pour cent des miens ne savent ni lire ni écrireEt cheminant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,