vendredi 2 août 2013

IL A RENCONTRE UN ARBRE

(...)      Les premiers pas de cet enfant n'ont été applaudis par personne, il s'en est donc allé , cahin-caha , sans garde-fous. On ne lui jamais raconté d'histoires, le hasard l'a guidé vers un autre hasard, il avançait au gré du temps, libre, stoïque, utilisant le capital " vie" que lui dictait sa faim, son sommeil, et développait un  instinct contre toute attente. La route l'emmenait toujours plus loin, et déroulait  son long tapis de bitume qu'il foulait sans amertume, il faisait front, sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 17 juillet 2013

UN PETIT PORT...

   ... Dans ce petit port du Vallon des Auffes, au-delà de la magie du lieu, l'ambiance a la couleur de ses habitants. Tanés par le soleil,les pêcheurs ont amarré leurs barques  et  deviennent spectateurs à voix haute devant un verre ou deux ou trois.....on ne peut échapper aux quolibets lancés avec le sourire, ils sont là devant leur porte, assis sur n'importe quoi et regarde passer les "étrangers". Si c'est une jolie fille , elle sera encensée , avec des mots probablement inventés pour elle.  Après... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 11 juillet 2013

ELLE ETAIT UN PEU GITANE...

..Elle était un peu gitane, un peu sorcière et parlait à la Lune.  Dans ce coin choisi, fumant sa cigarette et caressant son chien, elle déroulait un passé dont le travail avait occupé une large place. Fille, femme, mère, grand mère, une vie menée tambour battant, souvent controversée, trouvant probablement son bonheur dans cette course à la réussite. Féminine, élégante à sa manière, parfumée de qualité, elle se voulait sans défaut. Du " trés haut " de ses escarpins elle imposait sa personnalité, ses volontés et son... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 3 juillet 2013

DECHIRURE

...Comprendre, cette déchirure, après des années construites pour un meilleur... Le château de cartes, si difficile à édifier, s'écroule... Les sentiments changent de sens.  Place à la déception, la colère, et, plus fort encore la haine qui transforme l'homme en une machine à broyer le passé. Ce lien qu'on dit indéfectible est il une chimère? Peu importe les raisons d'un tel gâchis, comment un enfant, une mère  peuvent-ils se battre l'un contre l'autre avec autant d'acharnement ? Le verbe "Aimer" n 'existe plus,  mais a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 05:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 30 juin 2013

CAMILLE...

(...)   Comme un petit chat elle fait le dos rond mais il ne faut pas s'y fier. Ce  caractère bien trempé n'est pas d'aujourd hui. A sa naissance, une fée a posé son doigt au dessus de sa bouche et le sillon qu'elle a laissé contient tous les ingrédients pour affronter le gâteau de la vie. On peut la croire indifférente, c'est le contraire, elle absorbe les émotions et construit sa défense, l'attaque est souvent théatrale. Elle installe un long silence et s'absente pour vagabonder dans le monde choisi. S'en suivent des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 12 juin 2013

NATHALIE

... Elle est née au mois de Juin comme pour mettre un point final à ce Mai 1968  . Elle avait tout d'un petit bijou précieux, Elle aurait pu être présentée dans un écrin.    Un visage angélique, de petites mains fines, une grâce toute naturelle , une friandise rare et prisée !!!    Un an, deux, cinq, dix,vingt .... toute en distinction et joliment maniérée elle évoluait telle une ballerine.  Dans sa petite robe en broderie anglaise blanche , on l'aurait voulue poupée .........     Les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 3 juin 2013

MONSIEUR FRANCOIS

...Couvert d'une indétronable casquette en tweed d'où s'échappaient quelques bouquets de cheveux, un mégot enfoui  dans l'importante moustache grise, il  était  vêtu d'un gilet noir  sur une  chemise chaude , d'un pantalon confortable en grosse toile bleu, cassant sur des chaussures montantes en vieux cuir entretenu. Il semblait avoir été posé là, dans son fauteuil depuis toujours , et pour toujours.  Cet homme ne quittait jamais un couteau "0pinel" avec lequel il sculptait de petits objets en bois, tout... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 23 mai 2013

MANIE

Sa Manie d'Aix en Provence était une grand mère qui gérait presque tout. Son visage auréolé de fins cheveux blancs un peu fous - " les cheveux blancs ont du charme lorsqu'ils encadrent le génie " -  aimait-elle dire en riant, un corps mince et souple,une allure déterminée, cette femme réglait tout sur son passage. Il est vrai que le domaine était vaste et  le travail ne manquait pas. Les animaux, les arbres, ,la terre ,la maison et ses occupants que constituait la famille. Rien n'était laissé au hasard. Presqu'invisible dans... [Lire la suite]
mardi 7 mai 2013

ENFANCE

...C est à la lune qu'elle doit ses plus belles rêveries, la lune qui lui renvoyait les reflets d'êtres absents, qui lui souriait pour la ravir, qui s'assombrissait pour lui signifier son mécontentement et l'aidait à renouer avec le monde nouveau qui l'entourait. Une longue convalescence l'attendait....elle était cassée. (...) Fini c'était fini, plus jamais la Tour de César ferait écho à ses cris, plus jamais on ne la trouverait pas lorsqu'elle se cachait derrière les clapiers, plus jamais les tomates, les pétales de géraniums sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,