Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 529
Newsletter
Archives
1 avril 2017

MAX-POL FOUCHET...Extrait

MAX-POL FOUCHET...Extrait
L'espace de l'homme est sans frontière dans l'espace Le temps de l'homme est sans heures dans le temps ... Sache-le: toute victoire est contre la violence. Force est un nom souillé. Lave-le. . MAX POL FOUCHET . Oeuvre Odile Escolier www.odile-escolie...
25 mai 2016

DEMEURE LE SECRET...Extrait

DEMEURE LE SECRET...Extrait
A la pointe des feuilles L'eau de l'ondée songe Aux vastes eaux certaines Qui la viennent emporter Acquise au moindre vent Au frai de l'orage vouée La rêveuse du proche hymen Des pluies et des graines Le plus aigu des lobes Troue le voile des lichens...
9 avril 2016

DEMEURE LE SECRET...Extrait

DEMEURE LE SECRET...Extrait
Le visage de l'ami Je le prends le reprends l'anime et le pétris Le rivage de la vie Le poursuis le harcèle Je le pétrifie En mes mains Le bel oiseau frustre Le vol à peine arrêté La branche qui plie Ma terre mon dépit L'air se repose Colline à colline...
3 avril 2016

LA MER INTERIEURE...Extrait

LA MER INTERIEURE...Extrait
A Jeanne, noyée . Tu neiges en écume sur les vitres du ciel Un grand feu d'horizon Fait que soeur Anne descent de la tour Trois lys en main l'amour dans l'âme La certitude au coeur d'un prochain retour Le voilier prends les seins pour des toiles J'interdis...
11 octobre 2015

MAX-POL FOUCHET

MAX-POL FOUCHET
Nous étions la marelle et la pierre et l’enfant Le rire et les courses le livre et la courbe et la craie La tuile le gué la rivière les sautes du vent Aux transparentes carènes ce maigre brûlis d’herbes Qu’un peuplier sur l’espace un doigt sur les lèvres...
11 octobre 2015

NOTE UNIQUE

NOTE UNIQUE
Le monde est à ses rêves Au plus serré des doigts C’est le mur qui sans trêve L’isole à jamais de toi Il n’est rien que des songes Le tien est de croire prendre Quand tout te fuit par le sien Quand le tien même te fuit Les arbres et leurs sèves Sont à...
23 février 2015

FEMME DE NUIT ET D'AUBE...Extrait

FEMME DE NUIT ET D'AUBE...Extrait
La lune l'amour la lune les treilles de bois noir Au cytise la chèvre trouve un goût de laitance Elle s'inquiète elle s'enfuit vers le poison des loups Toutes les étoiles hélas sont pour un seul pasteur Tes mains les miennes le léger tambour de tes seins...
3 février 2015

DEMEURE LE SECRET...Extrait

DEMEURE LE SECRET...Extrait
J'ai pris le chemin des épices du nard et de l'encens Le gabier de mon attente à la hune de mon amour Il se retient de crier la terre à lui se découvre En toi se démêle dans le flux la laine des comètes Une fileuse à voix de merle en tresse les frontières...
1 avril 2013

MAX POL FOUCHET

MAX POL FOUCHET
Merci Francis.... Il passe toujours un nuage Pour nous distraire à nous-même Il vole toujours un oiseau Pour nous enlever à la terre Il passe toujours une étoile Pour nous ôter au troupeau Il naît toujours une fleur Pour nous enlever aux oiseaux Il vient...
9 décembre 2012

LIMITES DE L'AMOUR...Extrait

LIMITES DE L'AMOUR...Extrait
Au lac bleu de tes veines Des oiseaux se méprennent Aux branches de ton sang Des oiseaux ont pris rang C'est un silence de sang Qui vers la nuit se rend C'est un silence de vie Qui vers la mort descend C'est un silence d'amour De vie de feuille d'un jour...
9 décembre 2012

FONTAINE DE MES JOURS...Extrait

FONTAINE DE MES JOURS...Extrait
« Être assez lourd assez lourd d’amour du poids d’un ramier pour ne pas briser les plus hautes branches ... Être assez frais assez fort assez inquiet pour ne plus douter Croire assez pour douter toujours ... Assez blessé pour panser toute blessure d’un...
4 novembre 2012

MAX POL FOUCHET

MAX POL FOUCHET
Une aile qui frôle Une heure qui passe Une fleur s’éteint L’autre s’allume Tant de choses Soulevées par le vent D’une heure qui passe D’une aile qui frôle Un petit bout d’heure Un court bruit d’aile Un peu de poussière La nôtre ou la leur ? Un brin de...
18 octobre 2012

LA PRISE DE BARCELONE

LA PRISE DE BARCELONE
Rameaux d’amandiers brisés dans la nuit par des maraudeurs dans les jardins fruitiers toutes fleurs tombées au pied du vase pétale à pétale comme les hommes de la liberté devant le mur que vos amandes volées soient balles à vos voleurs que la colère soit...
18 octobre 2012

MAX POL FOUCHET II

MAX POL FOUCHET II
Retrouvons-nous sur l’arbre Une feuille d’ombre danseuse Près du fruit de lumière mûrissant Dans l’oubli de toute mort Retrouverons-nous sur l’arbre Le goût des départs au matin Et sur nos lèvres la vie Dans l’oubli de toute mort Il nous faut une feuille...
18 octobre 2012

MAX POL FOUCHET

MAX POL FOUCHET
Pour détruire un jour d'été Le seul envol d'un oiseau Vent froid au revers des plaines Les hameaux de sang caillés Notre coeur est nostalgie Une terre à nos pas inconnue Regret de ne plus habiter Et nous n'y avons pas vécu D'autres chemins jamais foulés...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires