Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
21 octobre 2016

LE DERACINE...Extraits

LE DERACINE...Extraits
Rien n'est beau comme ta nuit Eclairée d'un sourire Le peu de temps pour la mort Tu te pares fragile si belle D'un corps au solstice du rêve Ventre premier Et le figement de la vague sur l'étoffe Dans l'étreinte de ce lieu perdu que tu sais La vigueur...
21 octobre 2016

LE SANG LE SOIR ...Extrait

Parfois on se dit Qu’il faut du courage Même si on ne sait plus au juste pourquoi La peine n’a plus que le temps De cet adagio lancinant de Barber De ces notes arrachées au silence Et on ferme les yeux On essaie de tourner la page De tenter d’oublier...
7 juin 2016

MAMAN, J'AI OUBLIE LE TITRE DE NOTRE HISTOIRE...Extrait

MAMAN, J'AI OUBLIE LE TITRE DE NOTRE HISTOIRE...Extrait
Aux 343 « salopes » et à leur beau combat « Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre. » Evangile selon saint Jean . La pilule n’existait pas encore et elle était donc amère pour ces femmes qui avaient eu le malheur d’aimer...
16 février 2015

LE PAUVRE JOUR

LE PAUVRE JOUR
Et je sais bien qu'un jour Je ne saurai plus même t'écrire Comme je le fais encore Comme je l'ose encore envers et contre tout Car c'est une immense peine chaque fois D'arracher ces mots au silence Quand il serait si doux de te parler à l'oreille Et je...
28 mai 2014

POEMES POUR ROBINSON...Extrait

POEMES POUR ROBINSON...Extrait
En pensant à Cé qui a aujourd'hui six ans Tes premiers mots chuchotés de tendresse Tes mots à peine N'auront pas été prononcés pour moi Pour cet inconnu très loin Cette ombre qui s'efface Tu ne m'auras rien dit jamais Mais toi au moins tu ne m'auras jamais...
28 mai 2014

UN JOUR PETIT HOMME

UN JOUR PETIT HOMME
En pesant à Cé qui a aujourd'hui six ans... Un jour petit homme Tu deviendras un homme Quand tu apprendras la belle gravité d’aimer Quand tu comprendras que le meilleur de la vie N’est que dans l’appel à la vie Pour une femme unique Cette femme de hasard...
19 juin 2013

OSER L'AMOUR...Extrait

OSER L'AMOUR...Extrait
Je n’étais vrai que sur le bord Toujours à deux doigt de vivre Et de crier Je partirai Avec ton regard dans les yeux Osant dire ton nom à jamais A la face du monde Osant dire l’amour qui brûle les mots . GUY ALLIX .
28 mai 2013

POEMES POUR ROBINSON

POEMES POUR ROBINSON
" En pensant à Cé qui a aujourd'hui cinq ans " . J'ai un petit-fils Quelque part dans le monde Je ne sais où Il vit bien loin de moi Il ne sait rien de moi Je l'aime tant et pourtant Si nous nous rencontrions Il ne me reconnaîtrait pas Je ne le reconnaîtrais...
20 mai 2013

POEMES EN SURSIS...Extrait

POEMES EN SURSIS...Extrait
Auras-tu le temps De cette buée sur les vitres Le temps d’un matin de printemps Quand l’heure est arrimée A la poignée de main A l’odeur du pain chaud Au rire d’un enfant Auras-tu le temps un instant De prendre enfin le temps Auras-tu le temps De ton...
14 décembre 2012

PRIERE DU MECREANT

PRIERE DU MECREANT
A Jean-Luc Maxence, fraternellement Mon Dieu mon Dieu Je viens à toi Le pied enflé de terre le pied terre déjà Moi qui ne t’ai jamais su Moi qui n’ai jusqu’alors jamais su me faire à l’idée de toi Je viens ce soir vers ton silence Je ne suis que le peu...
3 septembre 2012

LE POEME EST MON SEUL COURAGE...Extrait

LE POEME EST MON SEUL COURAGE...Extrait
Douleur de mon amour Et le poème travaille comme la terre Friable dans la circulation des sèves Dans la posture de la douleur Tu partages incessant l'errance rageuse Tu tiens dans la main ce dernier souffle recueilli Qui fuit déjà entre tes doigts Incurve...
19 mars 2012

SURVIVRE ET MOURIR

SURVIVRE ET MOURIR
[…] Partir sans plus de bruit qu’une feuille morte Abandonner le temps enfin Retrouver les fruits de la terre dans la terre Ton ventre s’étonne d’un oubli L’arbre te recommence Si ce n’est le sang aux tempes Comme un souffle vain Si ce n’est la paupière...
9 décembre 2011

ÎLE PRECAIRE...Extrait

ÎLE PRECAIRE...Extrait
Mais cela même Ton nom sur la page Comme une île infiniment Comme une île tout au bord Le temps à peine… L’écriture comme un regard S’injecte du sang nécessaire au souffle Ton cœur s’écarquille aux quatre vents . GUY ALLIX . Oeuvre Jean Chainey http:...
9 décembre 2011

GUY ALLIX

GUY ALLIX
Même si tout au bout s’effondre la main qui l’a porté, il reste ce geste à l’infini. Le vrai de toi qui s’imprime dans un souffle. La rumeur à l’œuvre de ton corps. . GUY ALLIX . Oeuvre Odilon Redon
31 octobre 2011

SURVIVRE ET MOURIR

SURVIVRE ET MOURIR
Partir sans plus de bruit qu’une feuille morte Abandonner le temps enfin Retrouver les fruits de la terre dans la terre Ton ventre s’étonne d’un oubli L’arbre te recommence Si ce n’est le sang aux tempes Comme un souffle vain Si ce n’est la paupière Sur...
18 septembre 2011

LA DERNIERE URGENCE

LA DERNIERE URGENCE
Quand ce sera la dernière fois de nous Le dernier cœur à corps La dernière urgence Et que nous ne saurons pas plus qu’avant Pas plus qu’après Quand ce sera déjà après Et que nous lèverons un peu la tête comme avant Mais sans plus de foi Mais sans moins...
18 septembre 2011

DOULEUR DE MON AMOUR

DOULEUR DE MON AMOUR
Et le poème travaille comme la terre Friable dans la circulation des sèves Dans la posture de la douleur Tu partages incessant l'errance rageuse Tu tiens dans la main ce dernier souffle recueilli Qui fuit déjà entre tes doigts Incurve la buée sur la vitre...
28 mai 2011

POEMES POUR ROBINSON...Extrait

POEMES POUR ROBINSON...Extrait
En pensant à Cesare qui a aujourd'hui trois ans . Je ne me soucie plus de savoir Si ce sont là de vrais poèmes Je ne me soucie que de ton nom et de ton rire Que de te parler encore et malgré tout En soufflant très fort sur mes mots Pour que renversant...
15 février 2011

POEMES POUR ROBINSON...Extrait

POEMES POUR ROBINSON...Extrait
Tes premiers mots chuchotés de tendresse Tes mots à peine N'auront pas été prononcés pour moi Pour cet inconnu très loin Cette ombre qui s'efface Tu ne m'auras rien dit jamais Mais toi au moins tu ne m'auras jamais trahi Tu ne m'auras jamais menti . GUY...
21 octobre 2010

D'AVOIR AIME

D'AVOIR AIME
D’avoir aimé qui mal aimait Il me reste une déchirure Une douleur une douleur Et je n’attends que le repos Le temps le temps fait mal son œuvre Qui n’oublie pas qui n’oublie rien Qui fatigue les corps repus Du désastre et des souvenirs Et rien et rien...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires