Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
20 avril 2017

LES SENTIERS DU MONDE...Extrait

LES SENTIERS DU MONDE...Extrait
L’ombre ne s’enfuit ne s’enfuit jamais (Sauf au zénith un instant bref) Jamais autant présente Que par un soleil clair. Tu te refuses à nier le soleil. Accepte la dérive quotidienne Et l’avancée de l’ombre Dans son vagabondage calculé. Allonge le pas...
26 août 2015

MEMOIRE DU SILENCE...Extrait

MEMOIRE DU SILENCE...Extrait
Texte inachevé tricot mal noué barque mal arrimée tout se défait au fil de laine de la phrase Feuillets vite fanés espoir pourtant qu'un autre regard ___ plus tard déchiffre les syllabes découvre pour lui seul la musique attendue trouve un sens ou l'invente...
26 avril 2014

L'AVANT-SAISON...Extrait

L'AVANT-SAISON...Extrait
Les dieux ont déserté la terre ils ont laissé l’ocre et le bleu les cimes violettes la source le mercure ardent de la mer tel un peintre terrifié abandonne sa palette tels des courtisans chassés oublient leurs boites de fards voici les couleurs minérales...
21 avril 2014

LE CHANT DES INNOCENTS

LE CHANT DES INNOCENTS
La voix des enfants du monde a chanté dans le grand vent les comptines de souffrance le rire moucheté de sang c'était la mer famélique qui pourléchait les dix doigts de cinq continents de rêves gorgés d'oranges de soleil dure poésie d'enfance que ma mangue...
20 avril 2014

LENTE REMONTEE DEPUIS LES RIVAGES...Extrait

LENTE REMONTEE DEPUIS LES RIVAGES...Extrait
CE TISSU DE FEUILLES découpées, les oiseaux le relient d’un bout à l’autre de leur vol, une longue fibre au bec. De temps à autre une navette multicolore traverse dans un cri l’enchevêtrement des rameaux et des branches.Un léger souffle, et les feuilles...
20 avril 2014

LES SENTIERS DU MONDE....Extrait

LES SENTIERS DU MONDE....Extrait
Les ocelles de lumière au solSuivent avec fidélitéLa souple oscillation des branchesDans un mouvement fort lentOu secoué par saccades. Ainsi Dieu se fait humble pour suivreTa trace à travers l’entrelacDes rameaux, des chemins sinueuxOù tu t’en vas perdre...
19 décembre 2013

...

...
Sais-tu que les chemins oh les grands chemins bien goudronnés très plats très propres s'écoulent en petits chemins pleins de terre et de gravier sais-tu que les petits chemins ______________ oui je sais les petits chemins aboutissent aux sentiers constellés...
16 novembre 2013

MEMOIRE DU SILENCE....Extrait

MEMOIRE DU SILENCE....Extrait
Pour guérir la tristesse des racines la lente machinerie de la terre suscite dans les profondeurs le gargouillement des eaux souterraines Le ciel étage son théâtre tire les rideaux du soleil Aujourd'hui nul besoin d'anges ils sont inclus dans les rayons...
21 septembre 2013

EXILEE

EXILEE
Elle installait l'Andalousieavec des gestes lentsdans un petit pré revêchecerné de murettes de pierre par tous les chemins de la terreappel du sol familier« si jamais je t'oubliaisque ma droite se dessèche que ma bouche soit scelléecomme un ruisseau pris...
21 septembre 2013

L'AVANT-SAISON...Extrait

L'AVANT-SAISON...Extrait
Peut-on traverser la paroi des chansons murées vivesj'entends pourtant le bruissement profondcomme des palmes sous le vent et tout le petit cliquetis d'eau courantene cesse jamais de vibrer sinonm'envahit un parfum de mort il est des jours où se suffitcette...
18 août 2013

POESIE NOMADE ...Extrait

POESIE NOMADE ...Extrait
Faut-il mûrir pour mourir restreindre la mémoire aux seuls souvenirs élus pour la plénitude déplacer les parenthèses accumuler les décalages secouer la carcasse qui fait eau de tous cotés la vivifier de vibrations avant le chemin et la fange payer plutôt...
19 juin 2013

PSAUME

PSAUME
Heureux celui qui est apaisé en touchant l'écorce d'un arbre Il entend l'écho des consonnes égrenées au cloître du vent Il goûtera jusque dans la vieillesse les splendeurs de son enfance : le goût acidulé du blé en herbe la pluie à l'odeur de craie La...
7 mars 2013

POESIE NOMADE ...Extrait

POESIE NOMADE ...Extrait
Pommier peureux dans la nuittu te taisais quand les oiseauxs’éveillaient pour dire leurs songespuis tu reprenais ton discoursle récit de tes fleurs blancheset leur tourment d’être trop belles Alors un goût d’ivresse douce un désir de quitter son corpssurprenait...
7 mars 2013

POESIE NOMADE ...Extrait

POESIE NOMADE ...Extrait
La terre a le feu dans les veines dans ses veines d’argiledans ses artères de silexet ses branchies de marnes doucesoù l’eau du ciel vient affleurer immense ovaire incandescenttu déposes sur tes muqueusesles sels les cristaux les oxydesque s’en viendront...
21 février 2013

QUARANTE QUATRE SONNETS APPROXIMATIFS...Extrait

QUARANTE QUATRE SONNETS APPROXIMATIFS...Extrait
Le souvenir connaît son chemintel un chien acharné à poursuivresa proie au hasard d'une pistene délaissant jamais le moindre indice Donne-lui un son, une odeurune sensation de chaud ou de froidet le voici toujours inlassablerebâtissant un univers perdu...
24 janvier 2013

POESIE NOMADE ...Extrait

POESIE NOMADE ...Extrait
N'aie pas peur de la nostalgie ne lui ferme jamais ta porte laisse-la venir en amie laisse en sa présence couleur tes larmes On t'a dit et redit encore "le bonheur a changé de cap le passé est mort sans retour" laisse-les dire et maudire à leur guise...
24 janvier 2013

POESIE NOMADE ...Extrait

POESIE NOMADE ...Extrait
Brins de jonc ou de roseautrois quatre pas davantagedessinent l'idéogrammereflété sur le corps du fleuve signe qui frappe et fascinepur dans ton ambivalenceirritant par un mutismelourd de paroles perdues Fais-tu pressentir un messageau-delà de l'expliciteimpossible...
13 janvier 2013

VOL IRREVOCABLE IV

VOL IRREVOCABLE IV
Pour exorciser l'absence pour ( impossible à l'avance ) cicatriser la déchirure ne faudrait-il pas des mots tous les mots qu'il faut les chanter, crier, pleurer, marmonner ... les gémir geindre, anonner, moduler, vociférer ... que sais-je ? après nous...
26 décembre 2012

VISION

VISION
Frémissement d'un rideau immense, voile dressée qui accapare tout l'horizon, drap, linceul (de qui ? le nôtre ?) dont les plis sont devenus mouvants. Quel corps s'anime-t-il derrière la surface blanche qui sépare deux mondes, tel l'épiderme du fleuve...
23 décembre 2012

NOËL D'AUJOURD'HUI

NOËL D'AUJOURD'HUI
Voici la plus longue nuit pour cacher la lumière Le gel et la neige vont investir le jeune feu Tout le froid du monde a soufflé sur lui les taudis d'aujourd'hui n'ont plus de crèches ni d'animaux Visage gris maigreur des membres l'enfant semble presque...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires