jeudi 22 avril 2021

DE LA DUALITE

    Au nom de qui de quoi de quel dogme précepte ou credo devrais-je abandonner l'autre rive vers laquelle l'âme tend inélucatblement à jamais depuis toujours . Au faîte des années qui t'isolent quand le geste surrané camisole et rompt à l'intention à l'attente et au désir des mondes . Faim de non recevoir Fin d'un corps usé ployant sous le faix des ans Lorsque tonne le tumulte limbique . Que lui reste - t - il si ce n'est... [Lire la suite]

mercredi 4 novembre 2020

EN SOLO

... Le fleuve cherche ses sourcesmurmures pressantspuissantsdans l'invasion des racinesdans la fraîcheur des mousses.L'arbre pleureurqui baigne ses branchesl'instable du regardle secret taciturnejoyau noir et dursans raisongardé dans l'inquiétudeet ces ailes soudainqui portaient bien plus hautbien plus loin…Rencontres tout celarencontres hasardeusesintenses. Ruses du papillon volagetout en couleurspour cacher un corpssans grâce.Ruses de nos motslueurs aveuglantespour dissimuler le fragilele blesséla peau nue de nos silencesle cri de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 2 octobre 2020

CHANSON D'AMOUR SUR LA CROIX

Ville de toutes les petites blessures, Tu ne vas pas éteindre ma main ? Tu ne pourras pas m'envoyer une gazelle ?... Et nettoie mon front et le poumon De cendres ? Te manquer est la même chose qu'une absence ; te trouver, un bannissement. Je frappe à toutes les portes hurlant, En train de demander : Comment peuvent-ils être troqués ? en poudre les étoiles ?... Je t'aime Sois ma croix. Sois comme tu veux un pigeon. Je sais que si tes mains me fondaient Les déserts seraient remplis de nuages. Je t'aime, Tout le... [Lire la suite]
dimanche 6 septembre 2020

AU JARDIN DE LA TERRE

 Tu connaitras l'âme des choses - par ces mots, par ces gestes - voix d'enfance, rythmes anciens du coeur , toi l'enfant-fleur au jardin de la terre...    Suivre à loisir le chemin, débusquer les anges - en dépit de tout, le désir de la vie - le raisin est bon, la musique pure, nous sommes le limon des enfants du rêve...     .     CAROLINE ORTOLI     .   Oeuvre Michael Parkes    
Posté par emmila à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 26 mai 2020

DIEU, LE SILENCE ET MOI...Extrait

Un jour, je trouverai ma voix d'oiseauMa chanson d'âme Un jourInlassable quêteur de la QuestionPage blanche échappée d'un cahier de vieCristal ivre jeté dans l'incalculableSans syllabaire et sans habit de motsJe ferai l'in-voyage du silenceJ'habiterai des sous-bois de terreEt l'intérieur du vent. Un jourChercheur d'ImprobableVoyageur égaré de son soiAu profond des transparencesJ'irai froisser la mémoire et l'oubliChercheur de véritéEncore debout dans mes rêvesAccroupi dans la mortAu bilan de la raisonJe traquerai le faiseur d'âmes. ... [Lire la suite]
jeudi 30 avril 2020

AUTOPORTRAIT SANS MIROIR

  Il me faut maintenant un arrêt, une halte prolongée, une place dans le creux, dans les plis, hors de l'impatience.Voici mon lieu de vie mal situé encore, inachevé, à la frontière de la démesure, de l'utopie. C'est une traversée extrême, infinie, du bord au rivage, d'un train aux vitres sales à un autre plus fulgurant, interminable comme dans les rêves… Une traversée quotidienne, attendue, espérée, une découverte voluptueuse parfois.Une table trop encombrée comme toutes les tables où l'on s'arrête souvent, voici le lieu d'où... [Lire la suite]

jeudi 23 avril 2020

L'ÂME DU MONDE

  Le monde au fond n'a pas changé ces dernières semainesnotre rapport à lui peut-êtrece qui le rend tout à coup différent il respire plus au largeil se sent plus allègre lui et tous les êtres qu'il abritecomme s'il invitait chacun à faire la paix avec lui De notre côté nous allons pleins d'interrogationsque voulons-nousqu'attendons-nous de lui que désirons-nous entreprendre avec lui ?Nous n'avons guère tenu compte des avertissementsde ceux qui nous annonçaient voici un siècle déjàson désenchantement et son asphyxieNous avons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 25 décembre 2019

PAROLE DU MATIN

  C'est de ton souffle et du silenceDont le poème a besoinPour ouvrir ses clairièresEt libérer en toi mille éclatsMille oiseaux   Mais aussi d'une poignée d'amis postés sur les lisières de l'âmeQui savent bien mieux que toiLe bruissement des ailesLes murmures de l'aubeLa ferveur du vent   L'écho les aurait-il rejointsLà où tu perdais piedCar tu n'es jamais seul au lieu de l'écritureDans ton sang tant d'absences de présences réellesTant de mains secourablesDe rythmes bienfaisants   Vers quelle étrange... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 19 décembre 2019

L'ÂME DE PIERRE

Tu crois que si les pierres avaient une âme, elles se feraient l'enfer comme nous pour avoir une place spéciale, chaque pierre sa place dans la construction de la maison, parce que nous, je parle de nous les humains abâtardis de la société occidentale, nous les pauvres en âme (du coup à quoi ça sert) nous passons notre vie à quémander une place, nous tournons sans cesse autour de la table pour y suivre la lumière du soleil, et malheur à qui occupera la 13e chaise, et on est un coup à droite, un coup à gauche et puis quelle place on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 31 août 2019

CHARLES BUKOWSKI...Extrait

Comprends-moi : je ne suis pas un homme ordinaire. J’ai ma folie, je vis dans une autre dimension, et je n’ai pas de temps à perdre avec des choses sans âme    .     CHARLES BUKOWSKI     .