mardi 25 octobre 2011

RENE CHAR

"La seule signature au bas de la vie blanche, c'est la poésie qui la dessine. Et toujours entre notre cœur éclaté et la cascade apparue." . RENE CHAR .
Posté par emmila à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 26 septembre 2011

N'ÊTRE

J’ai érodé les pierres Pour percevoir mon nom On ne survit qu’à force de racines Naître en amont de l’eau N’être . JEAN-CLAUDE IZZO . Photographie Ernst Haas
Posté par emmila à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 25 septembre 2011

EVEIL...

                                       A Joss   " Quand on s’éveille, enfin à la claire compréhensionEt que l’on sent qu’il n’y a aucune frontièreQu’il n’y en a jamais euOn se rend compte qu’on est tout. Les montagnes, les rivières,L’herbe, les arbres, le soleil, la lune, les étoilesEt l’univers enfinNe sont autres que nous-mêmes,Rien ne... [Lire la suite]
vendredi 14 janvier 2011

ÊTRE ET DESÊTRE...Extrait

Les mues de l’ombre                         que je suis                         ne sont que les traces                         de mes exils d’être..FOROUGH FARROKHZÂD.
Posté par emmila à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 31 août 2010

REGARDER LE NOIR FAIT NAÎTRE LA COULEUR

Regarder le noir si intensément labyrinthe. Voir poindre une infime lumière. Tout au bout. De l’autre côté. Le long du temps qui rêve. Là où tout s’océanise et déferle dans le sens des cailloux et des dunes…  … fruits du silence, les autres sont-ils vivants ? Le néant m’emplit la tête. J’abrite l’éloquence de la folie dans les trous de l’univers.  Je suis Tout. Je suis Rien.  Je suis bien.  Écrire fait naître la couleur..JEAN-LOUIS  MILLET . Photographie Pierre Poulard www.pierrepoulard.com
Posté par emmila à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 1 juillet 2010

PATMOS...Extrait

(...)épeler lentement sur la table rugueuse ces images dont sombre le dessin ceci n'est pas, cela est. Et tout ce que ta parole avait pouvoir de lier se délite, se fragmente, se sépare. Peu de chose, débris. Règne tout autour la sereine démesure. Tu réchauffes encore dans la voix émue toutes choses s'abreuvant à soif et à sel — le sifflement sur les crêtes de lumière toujours même quand s'éteint le jour la migration des sources, relie part nomade de l'âme levée dans la pierre dans les fosses et les failles impensées. Et c'est une eau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 10 mars 2010

LES NOURRITURES TERRESTRES...Extrait

"Ce qu'un autre aurait aussi bien fait que toi, ne le fais pas. Ce qu'un autre aurait aussi bien dit que toi, ne le dis pas, - aussi bien écrit que toi, ne l'écris pas. Ne t'attache en toi qu'à ce que tu sens qui n'est nulle part ailleurs qu'en toi-même, et crée de toi, impatiemment ou patiemment, ah! le plus irremplaçable des êtres." . .. .ANDRE  GIDE . .. . Oeuvre  Didier Delamonica  
Posté par emmila à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 2 décembre 2009

RÛMI

Tout est un, la vague et la perle,la mer et la pierre.Rien de ce qui existe en ce monden'est en dehors de toi.Cherche bien en toi-mêmece que tu veux être puisque tu est tout.L'histoire entière du monde sommeilleen chacun de nous. . DJALÂL  AL-DÎN  RÛMI .
Posté par emmila à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 mars 2009

RÛMI

Tout est un, la vague et la perle,la mer et la pierre.Rien de ce qui existe en ce monden'est en dehors de toi.Cherche bien en toi-mêmece que tu veux être puisque tu est tout.L'histoire entière du monde sommeilleen chacun de nous..Djalâl al-Dîn Rûmi .
Posté par emmila à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 5 décembre 2008

CONSECRATION

  Avec l’ocre et  le carmin, dessine le rêve d’un univers d’où s’envolent des élans de bonté.   Cherche les  mots rythmés de roses, de perles et de diamants pour créer le poème révélant la  beauté de l’esprit.   Implore et  contemple, découvre et ressens, la transformation de l’être.   Prosternes-toi,  déployé et humble, pour recevoir l’eau de l’extase, pour t’y baigner ébloui,pour la boire à grandes lampées d’ivresse et pour la garder jusqu’à ce qu’elle devienne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,